LEes points clés du congrés européen de la bio

Type d'information
  • Actualité
Résumé Résumé préparé pa Interbio Nouvelle Aquitaine
Informations utiles Un avenir plus bio : dix points clés à retenir du Congrès européen de l'agriculture biologique 2022
Après deux ans d'édition « à distance », nous avons été ravis de nous retrouver au Congrès européen de l'agriculture biologique 2022. Vous trouverez ci-dessous nos dix points clés à retenir du Congrès. Les enregistrements seront disponibles en ligne dans les prochains jours sur notre compte YouTube , afin que ceux d'entre vous qui n'ont pas pu le faire puissent revenir sur l'événement et découvrir les sujets abordés par les conférenciers.

  • Lors d'une conférence de presse émouvante, le mouvement biologique ukrainien a parlé de l'impact de la guerre en Ukraine sur la production biologique et sa chaîne d'approvisionnement. Le mouvement biologique européen a exprimé sa solidarité avec le mouvement biologique ukrainien, les participants ovationnant chaleureusement la délégation ukrainienne.
  • Le bio a une approche systémique et fait partie de la solution pour s'attaquer à des problèmes complexes tels que les crises du climat et de la biodiversité. Il fournit en effet plus que de la nourriture : il est bon pour le sol et l'eau, il accroit la biodiversité et a de multiples avantages pour l'environnement et la santé. De nombreux conférenciers ont insisté sur ce point.
  • Les participants et les conférenciers de la Commission européenne, du Parlement européen et des gouvernements locaux conviennent que l'objectif de 25 % de terres biologiques d'ici 2030 devrait servir de ligne directrice pour les plans stratégiques nationaux de la PAC.
  • La Commission européenne a affirmé que de nombreux États membres de l'UE doivent relever leurs objectifs en matière de terres biologiques et de budget associé à sa réalisation dans leurs plans stratégiques nationaux relevant de la PAC. Nous avons besoin d'une politique agricole commune qui fournisse de l'argent public pour les biens publics.
  • La transparence auprès des consommateurs est essentielle en termes d'information environnementale. L'étiquetage de durabilité peut être une opportunité pour cela, mais la proposition de la Commission européenne « Empreinte environnementale des produits » favorise l'agriculture intensive, car elle ne prend pas en compte de manière adéquate les externalités telles que l'impact sur la biodiversité, l'impact des pesticides et le bien-être animal. À ce stade, le Planet Score est le label le plus complet soutenant une transition vers des systèmes alimentaires plus durables – mesurant le score d'un produit en matière de pesticides, de biodiversité, de climat et de bien-être animal.
  • Le nouveau règlement biologique de l'UE s'applique à partir du 1er janvier 2022. La Commission européenne a annoncé que des règles pour le sel biologique et les insectes sont en préparation. De plus amples détails sur la règlementation sont disponibles sur le site web de la Commission, sur le site web d'IFOAM et dans leurs lignes directrices en matière de réglementation.
  • En raison de la pandémie de COVID-19, 2020 a donné lieu à des ventes jamais vues auparavant de produits biologiques. Alors que la croissance du bio a été moins impressionnante en 2021 par rapport à 2020, le marché global du bio est en croissance constante ! Consultez les dernières données sur le site Web de l'Institut de recherche en agriculture biologique (FiBL ).
  • Au cours de trois sessions parallèles, les participants ont discuté de plusieurs sujets : la manière dont la chaîne d'approvisionnement biologique est résiliente et devrait le rester à la lumière des crises récentes, la nécessité d'un secteur biologique plus proactif dans la cocréation de solutions reflétant les besoins des pratiques agroécologiques à la lumière de la numérisation de l'agriculture, et le constat que la bio offre de nombreuses solutions dans la lutte contre le changement climatique. Mais quand il s'agit du carbone dans l'agriculture, les préoccupations conceptuelles et pratiques doivent d'abord être résolues pour assurer une contribution à l'atténuation du changement climatique, à l'adaptation et à la protection de la biodiversité.
  • Environ 260 participants de toute l'Europe et du monde (incluant le Japon, les États-Unis et le Sri Lanka !) ont assisté à notre premier congrès physique depuis deux ans. Les termes fréquemment entendus : Plan stratégique de la PAC, régénération et jeunesse en bio et « il fait trop chaud dehors ».
  • Un grand merci à nos membres, conférenciers, participants, co-organisateurs, sponsors, bailleurs de fonds, partenaires médias et support technique ! Vous avez rendu ce Congrès possible et passionnant.
  • Nous vous offrons un 11ème point pour le prix de 10 ! Avez-vous manqué l'occasion d'y participer, ou voulez-vous revivre le Congrès ? Regardez les vidéos du Congrès (disponibles sur notre chaîne YouTube très bientôt)

Si vous avez assisté au Congrès, nous vous remercions de nous aider à nous améliorer en prenant quelques minutes pour remplir le formulaire d'évaluation du Congrès et nous faire part de vos commentaires sur le programme et le format de l'événement.
Restez à l'écoute de la date et du lieu de la prochaine édition du Congrès européen de l'agriculture biologique en visitant www.europeanorganiccongress.bio et en suivant @OrganicsEurope sur Twitter, LinkedIn , Instagram et Facebook. IFOAM Organics Europe publiera des mises à jour sur le Congrès avec #EUOrganic2030 et #EOC2022.
Placer en page d'accueil rubrique "Info du moment" Oui