image ResABlogo_RVB_avec_baseline.png (0.1MB)


Le projet ResAB s’inscrit dans le plan Ecophyto II+ et contribue à l’Action 6 de l’Axe 1 : « Renforcer la formation initiale et la professionnalisation des actifs ». Le dispositif ResAB vise le travail collectif entre les établissements et la diffusion et le transfert à l’échelle du territoire des modes de raisonnements et outils acquis au cours du projet.


Newsletter


Objectifs de ResAB

Les objectifs globaux de ce projet sont, premièrement, de répondre à la volonté du plan Ecophyto de diminuer l’usage des produits phytosanitaires pour améliorer la biodiversité, la qualité de l’eau et de l’air et la santé humaine généralement ; deuxièmement, mieux former les futurs agriculteurs et conseillers pour répondre aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux, et former à la reconception des systèmes de production répondant aux enjeux des territoires au travers des exploitations de l’enseignement agricole ; enfin, troisièmement, de continuer à développer l’agriculture biologique et assurer sa diffusion sur les territoires. La problématique générale prend en compte les attentes du plan Ecophyto dans sa globalité, avec les objectifs de réduction d’utilisation de produits phytosanitaires. Les établissements impliqués dans ResAB travailleront ensuite à élaborer par groupe une problématique commune, où chacun proposera des pistes d’expérimentation pour tenter d’y apporter des éléments de réponse. De manière plus précise, les objectifs poursuivis peuvent être présentés en trois catégories :


  • Les réseaux d'établissements
    • Organiser des réseaux d’établissements référents en AB, en conversion ou en projet de conversion, dans des groupes spécifiques à la production dans lequel s’insère leur projet : arboriculture, maraîchage, grandes cultures, polyculture-bovins lait, etc.
    • Partager des expériences et mutualisation entre établissements/partenaires du territoire (chambres d’agricultures, réseaux professionnels, agriculteurs…).
    • Valoriser des établissements en capacité d’être moteur dans la transition des autres établissements de leur territoire et/ou de la filière en jeu.
    • Impulser des dynamiques de réflexions sur les pratiques et/ou conversion des établissements.
    • Fédérer des actions innovantes (association de plantes, verger-maraîcher, éco-pâturage…) en partenariat inter-établissement : expérimentation et démonstration multi-sites, journées de valorisation…

  • Pédagogie
    • Impliquer les apprenants et les équipes pédagogiques dans la construction et la conduite des projets : expérimentations et conception des systèmes bas intrants en AB sur les exploitations des établissements.
    • Faire reconnaître des formations à orientation AB et les formations impliquées dans les actions/ projets.
    • Valoriser les résultats d’expérimentation à destination de l’enjeu pédagogique.
    • Intégrer les apprenants lors des journées de démonstration, les impliquer dans la communication, et leur permettre de rencontrer et d’échanger avec les partenaires professionnels.
    • Produire des situations pédagogiques (séances, séquences) s’appuyant sur les changements techniques à l’oeuvre et sur les opportunités offertes par les référentiels de diplômes, qui seront valorisées pour la communauté éducative de l’Enseignement Agricole (site POLLEN notamment).

  • Recherche et innovation
    • Mettre en place des dispositifs d’expérimentation pour tester l’efficacité de méthodes alternatives aux produits de synthèse : huiles essentielles, substances de base (petit lait, sucre…), décoctions, purins, essais variétaux…
    • Mettre en place des systèmes innovants permettant la réduction des produits phytosanitaires dans les exploitations en conversion.
    • Raisonner l’usage des produits phytosanitaires autorisés (cuivres, insecticides non spécifiques…) dans les exploitations AB.
    • Impliquer des partenaires techniques territoriaux (CA, réseaux bios, organismes professionnels des filières…) pour un accompagnement à la mise en place, au suivi et à l’analyse des expérimentations.


Établissements impliqués

Carte des établissements
ResAB Arboriculture
ResAB Grandes Cultures
ResAB Lait

NOM
PERSONNE RÉFÉRENTE
LOCALISATION
EPLEFPA de Saint-Yrieix-la-Perche Marc Bassery (DEA) Haute-Vienne (87)
EPLEFPA de Carpentras Isabelle Pelegrin (DEA) Vaucluse (84)
EPLEFPA Belleville en Beaujolais Nicolas Chaffurin (DEA) Rhône (69)
EPLEFPA de Chartres Clémence Isac (DEA) Eure-et-Loire (28)
EPLEFPA de Rouffach-Wintzenheim Franck Roussel (D4) Haut-Rhin (68)
EPLEFPA d’Auch-Beaulieu-Lavacant Jean-Luc Rouet (DEA) Gers (32)
EPLEFPA de Châteauroux Jocelyn Brichet (DEA) Indre (36)
EPLEFPA du Pas-de-Calais Anatole Reverbori (D4) Pas-de-Calais (62)
Campus de Sartène Christophe Le Garignon (DEA) Corse (A2)
CEZ-Bergerie nationale de Rambouillet Valentin Delaporte (D2) Yvelines (78)
EPLEFPA de Caulnes Christophe Lebourg (DEA) Côtes-d'Armor (22)
EPLEFPA de Montbrison-Précieux Valentine Quemin (DEA) Loire (42)
EPLEFPA de Saint Flour Alix Armengaud (DEA) Cantal (15)
EPLEFPA de Gap Noémie Lagarde (DEA) Hautes-Alpes (05)