Actualités

Transformer autrement : l'exemple des produits biologiques


Retour sur le stage organisé par la Bergerie Nationale et qui a pris place au lycée agricole du Valentin (Bourg-lès-Valence), du 6 au 7 avril 2022.

Ce stage fut l'occasion pour sept participants d'en apprendre plus sur les aspects théoriques de la transformation des produits biologiques, au travers d'une intervention de Rodolphe Vidal, responsable du pôle Qualités et Transformation à l'ITAB. Celui-ci a également présenté l'Association de coordination technique pour l'industrie agro-alimentaire (Actia) ainsi que le réseau mixte technologique "Transfobio".
Solenne Jourdren, également à l'ITAB et travaillant sur la thématique de transformation des produits bio, a ensuite pu présenter une méthode d'évaluation de la transformation des produits bio, proposant également des petits exercices de formulation de produits agroalimentaires aux stagiaires.

Au sein de l'EPL du Valentin, la cohérence des actions mises en place a été expliqué par Frédéric Lalanne, directeur de l'établissement. Ainsi, le projet de création de deux ateliers de transformation du lait en yaourt et des fruits en desserts et confitures poursuit un objectif pédagogique et aussi une participation à l’animation territoriale en proposant à des professionnels une prestation de service.
image 20220406_162140.jpg (3.8MB)
Le groupe a ensuite pu profiter d'une sortie chez Aix&Terra, entreprise proposant d'allier restauration, boutique et atelier de transformation (avec plus de 50 références dont 30% sous label Agriculture Biologique). La mise en valeur des produits par un packaging soigné grâce à un partenariat avec un cuisinier de renom (Julien Allano) amène l’entreprise à développer un réseau de magasins et restaurants en franchise.

Le deuxième jour a vu la visite de l'exploitation du Valentin, guidé par Guillaume Fichepoil, directeur d'exploitation. L'ensemble des participants a ainsi appris que le développement du système de production de l’exploitation en AB, notamment de l’atelier laitier, pour lequel de gros investissement viennent d’être réalisés : stabulation en logettes, silos, cuve à lisier, bâtiment de stockage… Ces investissements devraient être complétés progressivement par une unité de transformation qui permettra de proposer des produits laitiers (yaourts …) et des produits à base de fruits (desserts, confitures…) commercialisés à la boutique et en restauration collective également.
L’arboriculture (pommes, poires) biologique donne aussi lieu à une transformation dans l’atelier pédagogique de l’établissement avec le concours des élèves encadrés par les enseignants et techniciens de l’atelier.
image 20220407_084455.jpg (1.3MB)
L’ensemble des produits de l’exploitation sont commercialisés entre autre à « la musette de Valentine » qui, sous forme de GIE, regroupe 11 exploitations agricoles qui ont investi en commun dans un magasin et qui gèrent son activité. Les apprenants de l’établissement (étudiants, apprentis et stagiaires) participent à son activité et se forment à la commercialisation en circuit court des productions agricoles locales grâce à un outil professionnel et pédagogique.

Pour terminer, des élèves de BTSA STA (Sciences et technologie des aliments) du lycée du Valentin ont présenté la conception d'un nouveau produit original : La farine de drèches de bière. Celui-ci a été réalisé à l’ateleir technologique et a pu être commercialisé à la boutique. Les étudiants ont participé à la promotion de leur produit en proposant aux clients des recettes originales et des dégustations.
Les apprenants ont pu également effectuer les calculs de prix de revient et prix de vente de ce produit.
Ces témoignages ont permis de comprendre comment les équipes pédagogiques ont pu à la fois utiliser les supports pédagogiques que sont l’exploitation de l’établissement, la boutique du GIE (La musette de Valentine), la cantine et l’atelier de transformation tout en participant à leur développement.

À la fin, la formation a inspiré aux stagiaires les pistes suivantes :
- Elaborer un produit en intégrant les aspects du développement durable
- Rechercher la caractéristique d’une matière première locale en AB, Transformer cette matière première en appliquant les procédures de l’AB en étudiant les conséquences sur la santé, l’environnement et la rentabilité.
- Faire travailler une classe sur la mise en place d’un atelier de transformation : estimer les besoins en surface et en matériel, concevoir un plan, identifier des fournisseurs, estimer les besoins du marché, identifier des opportunités de débouchés, raisonner l’ergonomie de l’atelier, maîtriser l’hygiène la sécurité et l’impact sur l’environnement (HSE).

Vidéo de présentation du stage par l'ITAB
Julien

Le festival de films ALIMENTERRE : un outil pédagogique pour enseigner les transitions

À Archachon, du 11 au 13 mai 2022

image alimenterre_pnf_affiche.png (0.3MB)
Formation organisée par l'institut Agro de Florac, Le RED et le CFSI (organisateur du festival ALIMENTERRE) à destination des personnels de l'enseignement agricole public et privé.

Inscription à la formation : Lien


Des temps d'ateliers en petits groupes permettront à chacun d'avancer sur son propre projet (accueillir le festival dans son établissement, monter un projet pédagogique spécifique sur les transitions agricoles et alimentaires...).

Il est aussi possible de venir en équipe pédagogique du même établissement.

Hébergement et restauration : Domaine de la Dune - Arcachon (changement de lieu - à l'origine prévu à Blanquefort)

Formateurs/Intervenants : RED, CFSI, Association Lafibala, Natacha Elia (Chambre d'agricyulture de Gironde) , Anna Faucher et Nathalie Corade (de Bordeaux Sciences Agro), Le RADSI...

Programme :

Mercredi 11 mai

14h - 15h30 : Des Outils pour organiser des débats avec sa classe avec le RED (World Café, Menti, Kahoot, Q-sort...)

16h - 17h30 : Des outils pour analyser et exploiter des films en classe (Construction d'un jeu de rôle, réalisation d'exposés, podcasts...) avec les associations relais du festival ALIMENTERRE

Soir : Repas partagé avec les participants (personnels de l'enseignement agricole et relais associatifs de la campagne ALIMENTERRE)

Jeudi 12 mai

9h-11h : Conférence de Antoine Bernard de Raymond (Sociologue, Chercheur à INRAE et spécialiste de Sécurité alimentaire, alimentation, environnement...) sur la transition agricole et alimentaire

11h30- 13h : Travail en groupe et réflexion sur la mise en œuvre des transitions au niveau de différents publics cibles : scolaires/politiques/producteurs conventionnels/producteurs engagés dans la transition/consommateurs /

14h - Présentation et analyse en groupe des films de la sélection 2022 du festival de film ALIMENTERRE : Construction des fiches pédagogiques de chaque film

17h - Découverte d'outils pédagogiques adaptés aux thématiques de la sélection 2022 avec LafiBala


Vendredi 13 mai

9h - 11h - Table-ronde de témoignages sur les méthodes et outils d'implication des différents acteurs du local au global dans des projets de transitions avec :

- Natacha Elia, chef département innovations collaboratives chez Chambre d'Agriculture de la Gironde (Projet VITIREV, Dynamiques des 14 living Lab de Nouvelle Aquitaine...)

- Anna Faucher et de Nathalie Corade (Maîtres de conférence à Bordeaux Sciences Agro) autrices du projet et de la publication "pour une approche Glocale de l'alimentation"
image alimentation_glocale.png (0.2MB)

11h 30 - Bilan

Repas sur place possible

Après - midi optionnelle : visite de la Dune du pilat (navette retour à la gare d'Arcachon 16h30)

Renseignements et contacts : Danuta Rzewuski & Vincent Rousval




EPL le Chesnoy : Les Directeurs d'exploitation de la région Centre Val de Loire visitent le constructeur local ECO-MULCH


Mars 2022 : Vincent Jehanno, et Hervé Longy, animateurs Réso’them de l’enseignement agricole

À l’initiative de Sylvain Thibault, chargé de mission développement des territoires à la région Centre Val de Loire, les directeurs d’exploitations se sont réunis le 10 mars à l'EPL du Chesnoy. Le matin était consacré au projet régional EPA2 où une volonté affirmée était de développer des projets de recherche pour les grandes cultures. L’après-midi, le constructeur Eco-Mulch nous présentait ses équipements pour un travail du sol sans labour, adaptés aux techniques culturales simplifiées et superficielles.
image Image1.jpg (0.4MB)
M. Bazin (à gauche), gérant de la société Eco-Mulch (photo : Hervé Longy)
M. Etienne Bazin, codirigeant, est aussi céréalier à Nogent sur V, où se situe également le siège de la société Eco-Mulch. « J’ai toujours voulu travailler avec du matériel innovant permettant de réduire les coûts pour avoir une agriculture compétitive » nous précise M. Bazin. « Des voyages aux Etats Unis et au Canada, m’ont incité à abandonner le labour, mais à l’époque c’est trop difficile d’importer du matériel. Ceux que nous arrivions à faire rentrer en France, n’étaient, sommes toutes, que peu adaptés, il fallait les modifier ». Il a donc créé Eco-Mulch.

image PXL_20220310_142032382MP.jpg (0.4MB)
Eco-Mulch a inventé un système mécanique de désherbage totale, le Glypho-Mulch, qui se présente comme une alternative pour sortir de l’utilisation du glyphosate. Cet outil est composé de larges éléments de scalpage permettant de scalper le sol à une très faible profondeur, de l’ordre de quelques centimètres. Le principe est de séparé la plante de ses racines pour la priver d’alimentation en eau et les détruire. Un rotor peut être rajouter à l’arrière de l’outil pour une action plus complète, permettant d’agir dans une plage plus large de conditions et de contextes.
Avec le modèle « Gaïa », Eco-Mulch mise également sur une nouvelle façon de travailler en innovant sur un châssis composé d’une poutre d’attelage qui peut recevoir différents équipements pour le semis, le désherbage mécanique ou thermique. Cet outil est prisé par les agriculteurs bios car il conserve la même géométrie pour les passages répétés que nécessitent différentes opérations (semis, binage) tout au long du développement d’une culture. Un système de double attelage permet de passer du mode semis au mode binage. Il est aussi possible d’envisager la gestion d’un couvert permanent sur l’inter-rang grâce à un module de broyeur interligne. Une expérimentation est menée à ce sujet avec Arvalis.
Enfin, Eco-mulch souhaite développer des partenariats avec les exploitations des lycées agricoles. Une démonstration du Glypho-Mulch sera organisée prochainement sur une des exploitations des lycées agricoles de la région Centre Val de Loire.

Hervé


EPL Haute Corrèze à Neuvic : Produire des kilos de viande limousine en bio avec de l'herbe pour alimenter les restaurants scolaires du territoire, c’est cohérent.


Mars 2022 : Cédric Boussouf, et Hervé Longy, animateurs Réso’them de l’enseignement agricole
image Image1.png (1.3MB)
Victoire Carton dans un lot de vaches limousines.


“A quoi sert mon exploitation ? “ s'interrogeait à son arrivée le Directeur Éric Cazasus. Aucune des formations enseignées sur le lycée n’avait besoin de technicité agricole. La loi EGALIM qui impose 50% de produis sous SIQO dont 20% de bios était une opportunité à saisir. La ferme du Manus entame une conversion en mai 2020 et fournira les 20% de produits biologiques à la cuisine centrale.

En effet, l’EPL de Haute Corrèze possède une cuisine centrale qui prépare quotidiennement des repas pour 1300 élèves issus de l'école primaire, du collège, deux lycées de l'Éducation Nationale et bien entendu du lycée Henri Queuille. Valoriser des produits locaux et bios étaient une évidence pour Julie Leroux, secrétaire générale de l‘établissement. Elle précise “nous proposons un système clé en main permettant aux agriculteurs de s’exonérer du code des marchés publics” et renchérit “notre idée est de valoriser cette expérience auprès de différents acteurs pour montrer qu’il est possible légalement d'intégrer des circuits couts dans des restaurants scolaires”.

Eric Cazasus précise “les jeunes ne veulent pas manger que des plats en sauce, il fallait que nous innovions pour réaliser des produits à griller : steaks haches et saucisses”. Cette réflexion se répercute sur les animaux produits par l'exploitation. Avec 148 ha principalement en herbe, il faut des animaux qui la valorise et des produits qui se finissent au pâturage. Victoire Carton, jeune directrice d’exploitation, renchérit “c’est le système fourrager qui dicte la taille du troupeau. Nous avons réduit à 65 vaches allaitantes limousines pour pouvoir finir en bio des animaux à l'herbe comme des bœufs rajeunis ou des génisses”.

Toujours animée d’une réelle volonté de faire le lien entre les techniques agricoles et les enseignements liées à l'environnement, l‘exploitation va intégrer le réseau de site (EPLs, INRA, Agriculteurs du réseau Paysans de Nature) testant ce printemps un protocole d’évaluation de la qualité des services écosystémiques de la guilde des coléoptères coprophages (MNHN, Reso’them, Université Montpellier 3). En clair, il s’agit de mesurer l’impact des traitements sur les bousiers et d’aborder avec les apprenants les effets des intrants chimiques en élevage. Ainsi après avoir été exemplaire sur l'installation d'abreuvoir mettant en défens les cours d’eau, cette exploitation continue ses efforts en veillant à une meilleure intégration environnementale de son activité.

Pour en savoir plus : https://adt.educagri.fr/animation-des-dispositifs/exploitations-agricoles-et-ateliers-technologiques
Site de l’établissement : https://neuvic.epl-haute-correze.fr/
Directeur d’EPL : Eric Cazassus, eric.cazassus@educagri.fr
Directeur d’exploitation : Victoire Carton, victoire.carton@educagri.fr
Enseignante, référente EPA : Carine Rougier, carine.rougier@educagri.fr


Hervé


Dernières actualités sur la bio


image Les_webinaires_2.png (0.9MB)
Replay disponible webinaire "Intégrer des méthodes de contrôle biologique pour maîtriser les bioagresseurs" !

Premier épisode paru lundi 10 mars, une série de webinaires DEPHY EXPE : retours d'expériences sur les systèmes agroécologiques utilisant les phytos en ultime recours, vous est proposé par le réseau DEPHY, en partenariat avec l’ACTA et Agreenium, sur les systèmes agroécologiques actuellement testés au sein du dispositif DEPHY EXPE. Ils visent à présenter, autour de différentes thématiques, les résultats des projets DEPHY EXPE ayant pour objectif commun de réduire l’usage des phytos.

Pour voir le replay du premier épisode, c’est ICI
Rendez-vous jeudi 24 mars de 13h à 14h15 pour le deuxième webinaire DEPHY EXPE sur la production et l'utilisation de semences non traitées. Les intervenantes présenteront les premiers résultats acquis. Venez partager à cette occasion vos questions et vos expériences sur le sujet avec elles.
INSCRIPTIONS ICI.
Pour en savoir plus :
https://ecophytopic.fr/pic/pour-aller-plus-loin/les-webinaires-dephy-expe



Pâturage en système céréalier - colloque le 12 avril

Les partenaires du projet POSCIF (Pâturage ovin en système céréalier en Ile-de-France), en partenariat avec la Bergerie Nationale pour cet évènement, vous invitent au colloque de restitution des résultats acquis pendant les 3 années du projet, sur le thème du pâturage des couverts végétaux et des cultures d'hiver.

Au programme : résultats d'essais agronomiques, suivis de troupeaux, évaluations multicritères, modélisations du carbone et de l'azote, scénarios et prospective sur l'élevage ovin demain en Île-de-France. Des céréaliers et des éleveurs participant au programme en Île-de-France et dans le nord du Loiret témoigneront de leurs expériences.

Initialement programmé en janvier, le colloque est reprogrammé le :
le mardi 12 avril 2022, de 9h à 17h, et toujours à la Bergerie Nationale de Rambouillet.

Téléchargez le programme de la journée.
Inscription sur la plateforme HelloAsso d'Agrof'île
Participation aux frais 25€, repas inclus.
Retrouvez toutes les informations sur la page internet du colloque sur le site d'Agrof'île.
Avec le soutien de l'ADEME, des groupes d'action locaux LEADER Sud77 et du Parc Naturel Régional du Gâtinais Français, et du Réseau Mixte Technologique SPICEE.

Informations supplémentaires auprès de Valentin Verret - valentin@agrofile.fr



[Phosmet - Colza] Lancement AMI

Terres Inovia et INRAE viennent de lancer un appel à manifestation d'intérêt, pour faire émerger des projets recherche-innovation-déploiement qui permettront à court-moyen terme de lutter contre les coléoptères d'automne, et aider la filière colza à se passer du phosmet. Ces projets pourront être ensuite financés dans le cadre d'un dispositif appel à projet soutenu par le CASDAR et des fonds filières.

Plus d’informations en pièce-jointe.
PlanactionPhosmet2022.pdf (5.7MB)
AnnexesFormulaire_de_rponse_Phosmet_AMI.docx (20.2kB)

Julien


Un programme riche et varié


La Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes recrute en CDI, à Lyon (69) ou Aubière (63)
un CHARGE DE MISSION INNOVATION, AGRONOMIE ET REFERENT EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE H/F.

Avec près de 450 coopératives et filiales en Auvergne-Rhône-Alpes dont 110 certifiées en agriculture biologique, le réseau coopératif est présent dans toutes les filières agricoles et joue un rôle majeur à l’interface entre la production et le marché. La Coopération Agricole Auvergne-Rhône-Alpes a développé des expertises spécifiques et apporte ses services aux coopératives agricoles de la région pour accélérer et valoriser les transitions agroécologiques. Sous la responsabilité du chef de pôle « filières, transitions et valorisation », vous serez chargé d’informer, sensibiliser et conseiller les coopératives sur les innovations agronomiques pour expérimenter et développer les démarches de segmentations environnementales et poursuivre le développement de l’Agriculture Biologique au sein du réseau.

Plus d’informations sur la fiche de poste : CM Innovation agronomie et AB .


image logo_Focus20Web_les20invitC383C2A9s_format20rectangle.png (0.1MB)

En ce début d'année 2022, le Pôle Bio Massif Central vous propose un nouveau format de rendez-vous pour favoriser toujours plus l'échange d'informations et de connaissances sur l'agriculture biologique à l'échelle du Massif Central et au-delà : les Focus Web du Pôle Bio Massif Central !
Deux premiers rendez-vous seront spécifiquement dédiés aux établissements d'enseignement agricole, avec les interventions de deux invitées :
Rendez-vous le lundi 14 mars 2022, de 17h à 18h, sur Microsoft Teams,
Mathilde Campedelli, cheffe de projet à l'EPL de Rochefort-Montagne, vous présentera le projet du lycée autour du pilotage d'une exploitation par le bilan carbone : Quelle méthodologie utiliser ? Quelles applications pédagogiques mettre en place pour sensibiliser les apprenants à cette approche ?
Inscription conseillée (notamment pour recevoir directement le lien de connexion au Focus Web) sur : https://forms.office.com/r/CZYuTGuxCg
Puis, le lundi 11 avril 2022, de 16h30 à 17h30, sur Zoom,
Pauline Herbemont, directrice de l'exploitation de l'EPL Georges Pompidou - Enilv d'Aurillac, vous présentera le Territoire-École du Cantal et les expositions permanente et itinérante construites dans le cadre de ce projet pour aller plus loin dans la transition agro-écologique (plus d'informations à venir prochainement).
N'hésitez pas à diffuser l'information dans vos réseaux !

D'autres Focus Web suivront ! Pour être informé.e, inscrivez-vous ici !


image italy.png (0.6MB)
Dans le cadre du projet Erasmus+ EducEcoRegions , la Bergerie Nationale, en partenariat avec l’Union Européenne, est fière de vous présenter son film, réalisé sur la Biovallée, une écorégion en France.

Vous pouvez retrouver le film aux liens suivants :
- En français - En anglais


Journée de formation "enseigner l'AB" le 22 mars sur l'EPL d'Avignon

Voici le programme de la journée de formation destinées aux enseignants, formateurs et personnels techniques sur le thème "enseigner l'AB".
Cette journée est organisée dans le cadre du partenariat avec Bio de PACA et l'enseignement agricole.
Pour vous inscrire, merci de suivre les modalités d'inscription précisées par Formco, en bas de ce mail. Date limite d'inscription le 15 mars.
Kristell Gouillou (Bio Provence) et Viviane Cataldo (SRFD PACA) sont à contacter pour toute information complémentaire.
Retrouver le programme : Journée formation AB EPL Avignon 2022 .
"Enseigner l'agriculture biologique" se déroulera en présentiel à L'EPL d'Avignon le 22 mars 2022
Identifiant du stage : R13EA00001
Session : 2022-00001
Date limite d'inscription : 21 mars 2022

Modalités d’inscriptions :
Pour les agents de la DRAAF : télé-inscription via le Self Mobile de chaque agent, https://formco.agriculture.gouv.fr/sinscrire Guide de connexion au self Mobile Guide d’utilisation du self mobile par les agents
En cas d'impossibilité d'utiliser le Self Mobile : Fiche d’inscription spécifique à faire viser par le responsable hiérarchique et la transmettre directement par mail à formco.draaf-paca@agriculture.gouv.fr


Enfin, retrouvez une vidéo de notre référent pédagogie à la Bergerie Nationale, Christian Peltier, au Salon de l’Agriculture, disponible ICI.

Julien


En direct du Salon de l'Agriculture

image IMG20220228WA0000.jpg (0.3MB)
Signature d'une convention cadre entre l'INRAe et l'Agence Bio. Marc Benoît nous démontre qu'il existe une part optimale de produits animaux dans l'alimentation humaine sans que les animaux concurrencent vis à vis de l'Homme.

La réintroduction d'animaux dans des zones de vergers ou de vignes améliore la productivité.

C'est ce qui sera abordé dans le groupe ResAB Arboriculture avec Formabio et la Bergerie Nationale.

Hervé


Offres d’emploi, évènements et label FNAB


Pour remplacer 2 préparateurs de commandes / livreurs / agréeurs qui partent vers de nouveaux projets, Auvabio recrute en mars.
Ces postes sont à temps partiel (entre 17 et 24h/semaine) sur des horaires en soirée et en matinée, basés à Aulnat (63).
Fiche de poste préparateur de commande agréeurs livreurs
Merci de diffuser à toute personne potentiellement intéressée.

Pour postuler : CV et lettre de motivation à envoyer à direction@auvabio.fr.


Deux postes sont à pourvoir chez BioBourgogne :
- Animateur conseiller grandes cultures bio sur zones à enjeu eau
- Animateur(trice) Réseau des Accompagnateurs et Agri-ruraux EngagéS (RARES)


Les agriculteur-rices bio de la FNAB ont présenté les critères sociaux et biodiversité qui viennent enrichir le label FNAB, le mardi 22 février 2022.

Vous pouvez retrouver le webinaire des critères sociaux ICI.
Vous pouvez retrouver le webinaire des critères biodiversité ICI.
Attention, ces liens ne sont valides que quelques jours.


Pour ceux qui préfèrent la lecture, retrouver au lien suivant les dossiers de presse relatifs à chaque critère :
- Critères sociaux
- Critères biodiversité


Pour conclure aujourd’hui, je voulais présenter une marque qui permet de soutenir l’agriculture en conversion bio : Biodemain.
Vous pourrez retrouver ICI un petit article à leur sujet.

Julien


Quelques évènements et webinaires…


Jeudi 24 février - Présentation du livre sur les vêlages groupés de printemps, à Cesson Sévigné (35)
Pierre Yves Plessix et Maud Cloarec, deux auteurs du livre, vous donnent rendez-vous jeudi 24 février à 20h au Pôle Impact, 17 rue du bas village à Cesson-Sévigné. Pour réserver un exemplaire, merci de remplir ce formulaire et venir le récupérer ce jeudi 24 février. Sinon, il vous sera transmis lors des prochaines journées de formations.
Ouvert à toutes et tous, agriculteur·ice·s ou porteur·euse·s de projet, adhérent·e·s ou non !

Merci de prévenir si vous êtes intéressé·e :
contact.adage35@civam.org / sms au 06 38 02 48 00




Vendredi 25 février - Journée collective Adapter son élevage herbager au changement climatique, à la Noë Blanche (35)
Journée d'échanges Cedapa - Civam 56 - Adage sur l'adaptation des systèmes fourragers au changement climatique à la Noë Blanche chez Philippe et Catherine Le Du (35), de 10h à 17h.
Au programme :
- Matin : Temps d'échanges et d'interconnaissance entre éleveur·euse·s en salle
- Après-midi : Visite de la ferme accueillante (agroforesterie, diversification des cultures pour l'alimentation humaine)

Inscription : pauline.usson@civam.org | 07 55 61 50 81




Compte-rendu du webinaire FNAB : LES AGRICULTEUR-RICES BIO DE LA FNAB S’ENGAGENT DANS UNE DEMARCHE DE PROGRÈS SOCIAL

À découvrir ICI.
Retrouvez un récapitulatif de la brique sociale du label Fnab > Brique sociale label FNAB



image webinaire_fnab.jpg (0.6MB)
INVITATION WEBINAIRE FNAB - 22 février de 10h à 12h
Les agriculteur-rices bio vont plus loin pour préserver la biodiversité
Les agriculteur-rices bio de la FNAB entendent répondre aux enjeux de la société en développant un label bio mieux disant, le label Fnab.
Après avoir présenté notre réponse face aux problématiques sociales du monde agricole (voir webinaire "Les agriculteur-rices bio s'engagent dans une démarche de progrès social" le 15 février 2022 de 10h à 12h), nous sommes heureux de vous convier à un second webinaire qui présentera les 11 critères du label Fnab destinés à préserver la biodiversité.
Au programme :
👉 en quoi la biodiversité est-elle un enjeu pour les agriculteur-rices bio ?
👉 quelle place pour la biodiversité dans les autres labels ?
👉 présentation des critères biodiversité du label Fnab

Pour vous inscrire, remplissez le formulaire ICI.

Julien



Dates à noter, Hackathon et webinaire FNAB

Bonjour à tous, dans l’actualité aujourd’hui…

Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, ceux qui ne l’ont pas noté et ceux qui avaient oublié.

RDV Tech&Bio Grandes cultures et légumes
24 MAI 2022
Centre-Val-de-Loire

RDV Tech&Bio Grandes cultures
17 JUIN 2022
Île-de-France

RDV Tech&Bio Arboriculture
22 JUIN 2022
Occitanie

RDV Tech&Bio Elevage et arboriculture
29 ET 30 JUIN 2022
Normandie

RDV Tech&Bio Cultures méditerranéennes (Med'Agri)
18, 19 ET 20 OCTOBRE 2022
Région Sud

RDV Tech&Bio Maraîchage
OCTOBRE 2022
Nouvelle-Calédonie

Dans le cadre de Tech&Bio, un Hackathon est organisé et se déroulera le 6 avril 2022 sur le Campus du Champs du possible à Châteaudun.
Il vise à regrouper une cinquantaine de participants dont une grande part attendue d'étudiants de l'enseignement agricole.

Dans l'attente de la campagne de communication officielle avec inscription via un formulaire 1 mois avant l'évènement, n’hésitez pas à diffuser ces éléments auprès de vos collègues, et notamment aux profs coordo des BTS, ainsi que de faire suivre aux étudiants de Licence hébergés dans vos établissements.

Afin de stimuler les candidatures, le 1er prix sera récompensé d'un montant de 3000€.

Par ailleurs, un appel à volontariat est lancé pour être "mentor expert" lors de cet évènement et pour représenter l'enseignement agricole.
Vos directeurs sont avertis et pourrons vous donner les décharges.
Si vous êtes intéressés pour participer ou que vous souhaitez plus de renseignements, veuillez contacter THIBAULT Sylvain - DRAAF-CENTRE-VAL-DE-LOIRE/SRFD :
sylvain.thibault@agriculture.gouv.fr.

Vous trouverez deux documents relatifs au Hackathon ci-après.
Projet Hackathon
Tech&Bio 2022 CVL

Quelques autres dates importantes à noter pour cette année 2022 :

  • Millésime Bio 2022 : Mondial du vin biologique à Montpellier, du 28 février au 2 mars 2022.
Plus de renseignements ICI.

  • SIVAL 2022 : reporté du 15 au 17 mars 2022 à Angers.
Plus de renseignements ICI.
  • SPACE 2022 : du 13 au 15 septembre 2022 à Rennes.
Plus de renseignements ICI.

image ei.png (0.6MB)
INVITATION WEBINAIRE 15 février de 10h à 12h
Les agriculteur-rice-s bio s'engagent dans une démarche de progrès social

Au terme d’une année de travail qui a mobilisé son réseau, la FNAB a identifié et formalisé neuf critères pour améliorer le bien-être au travail sur les fermes. Ils seront intégrés dès cette année au label Fnab qu’elle a lancé à titre expérimental en 2020.

Le programme :
> conditions de travail dans le monde agricole : où est-on ?
> quels sont les enjeux économiques et sociaux auxquels les agriculteur-rices doivent répondre ?
> quelles solutions proposent les agriculteur-rices bio : présentation des 9 critères sociaux
👉 Inscription gratuite et obligatoire ICI.

Julien Leroy




Avis de stage TCS et couverts végétaux, Webinaire ITAB Bio-diversification et divers infos bio

Bonjour à tous, dans l’actualité aujourd’hui…

Un stage organisé par la SD/DRAAF/DRAAF45/SG intitulé "Simplification du travail du sol et couverts végétaux pour développer la fertilité et évoluer vers des systèmes innovants intégrant l’élevage" se déroulera le jeudi 28 avril 2022 à Le Gault (28), Vuizon.
Pour voir le programme : Avis de stage R45AG00001 .
Public concerné :
- Acteurs de l’enseignement agricole public et privé ; Enseignants, Directeurs des Exploitations des Lycées,
- Agents de la DRAAF Centre-Val de Loire,
- Agents des DDT, DDPP et DDCSPP de la région Centre-Val de Loire,
- Agents des Agences et opérateurs de l’Etat,

Date limite de clôture des inscriptions : mardi 15 mars 2022.
Les inscriptions à cette formation se feront par le biais de MonSelfMobile , par l'agent.
La validation du supérieur hiérarchique de cette demande de formation devra être faite sur MonSelfMobile avant la date limite de clôture des inscriptions.
Uniquement pour les agents n'ayant pas accès à MonSelfMobile : l’inscription se fera via ce formulaire . En cas de difficulté, merci de contacter dr-formco.draaf-centre-val-de-loire@agriculture.gouv.fr



image 4363522a07be5caf54ec0ca9738bbb6c8338bd6d7b8a9c55ace70b6024d4adbc.png (0.3MB)
Si diversifier les systèmes et s'appuyer sur la biodiversité pour produire permet de tendre vers plus de durabilité, tout ne semble pas toujours facile pour les agriculteurs...
Ce webinaire interactif animé par l’ITAB, INRAE et le Grab, avec les interventions de 3 agriculteurs et d’une ergonome des systèmes agronomiques et alimentaires, aura lieu le jeudi 17 février 2022, de 17h à 18h30.
Pour en savoir plus et s’inscrire > c’est ICI.

image croppedlogo.png (5.7kB)
Issus de la newsletter 19 de Territoires Bio – janvier 2022
Agrobio35 a organisé une série de 4 webinaires consacré à la transition agroécologique des territoires : le groupement y passe en revue les questions de diagnostic, restauration collective, protection de l'eau et accompagnement au changement dans le monde agricole.
Pour en savoir plus > c’est ICI.

La bio continue sa percée en Europe : c'est une des tendances identifiées par l'Agence Bio dans son "Cahier UE" annuel. Le rapport analyse aussi bien les tendances de production que de marché dans l'ensemble de l'Union Européenne.
Pour lire le rapport : rapport bio EU 2021 .

Julien Leroy



Vient de paraître : Biofil n°139 Janvier/Février 2022


Au sommaire

ÉDITO
Des vœux à faire pousser en bio
image BIOFIL1391.png (0.5MB)

DOSSIER : PRODUIRE DES POTAGÈRES PORTE-GRAINES
Surmonter les obstacles techniques
– Interview de Laura Brun, de la Fnams : « Les 3 clés : désherbage, rotation et irrigation »
– Du chou sous tunnel : la prophylaxie avant tout
– Carotte de plein champ : faire face aux adventices et aux punaises
– Salades et tomates sous tunnels : entre pucerons envahissants et pollinisation pointue
– Laitue sous tunnel : des associations de produits contre pucerons
– Nicolas Poiré, en Haute-Vienne : micro-surface, macro-valeur ajoutée
INDICATEURS
– Légumes bio : entre hausse de l’offre et repli de la demande
ACTUALITÉS
– En régions Pays de la Loire et Grand-Est
– En bref
– Talents Tech&Bio : exemples de performance durable
– Marché bio : « il va falloir tenir dans les turbulences »
– Soja bio : une graine très recherchée
– Élevage : les coûts de production en question
RÉGLEMENTATION
– Le point avec Certipaq / Productions végétales : nouvelles règles
– En direct de l’Inao / Matériel hétérogène biologique : c’est parti !
MARAÎCHAGE
– Comparaison entre tunnels fixe et mobile
VITICULTURE
– Couverts végétaux en conditions difficiles : semer malgré tout ?
ARBORICULTURE
– Plants bio : de nombreux problèmes à résoudre
GRANDES CULTURES
Triage, séchage et stockage des grains
– Interview de Jean-Yves Moreau, Arvalis : Entre minutie et pragmatisme
– Témoignage de Pascal Letort, céréalier
– Nox Storage : conservation sous atmosphère enrichie en CO2
– Agriculture bio de conservation : « nous sommes aux balbutiements »
ÉLEVAGE
Valorisation des bovins allaitants
– Interview de Julien Fortin, Ferme expérimentale de Thorigné
– Témoignage de Pierre et Pascal Martres
TRANSFORMATION
– Jus, cidres, vinaigres… : transmettre son savoir-faire en pommiers haute-tige



Le soleil ne se couche jamais sur l’Agriculture Biologique de l’Enseignement Agricole


Mardi 18 janvier à 22h, heure de Paris, 17h aux Antilles françaises, 18h en Guyane - mercredi 19 janvier à 1h à la Réunion, à 8h en Nouvelle Calédonie et à 9h à Wallis et Futuna, les EPLEFPA des Outre-mer se sont donnés rendez-vous pour mettre au point les bases d’un nouveau réseau Bio : le ResAB Outre-mer. Hervé Longy, animateur Resothem (Formabio), et Julien Leroy, animateur Bergerie Nationale, ont assisté à cette réunion animée par Claude Allemand-Degrange - DAAF971/SFD.

Après un tour du monde des différentes exploitations, chacun a pu exposer ses attentes. Des besoins d’échanges de pratiques ainsi que des besoins de formation ont émergé. Des sujets communs sont apparus, comme la maîtrise de l’enherbement, que ce soit pour les cultures pérennes ou maraîchères, mais aussi sous les clôtures. Pour la dimension production animale, la maîtrise du parasitisme (interne et externe) est également un sujet prégnant dont les propositions de solution passent par de la phytothérapie et par une génétique plus adaptée aux conditions tropicales.

Ce groupe nouvellement constitué a décidé de poursuivre les échanges dans une quinzaine de jours. Les futurs acteurs de ce nouveau groupe s'annoncent d’ores et déjà très motivés à travailler ensemble !
image tutophotographieruncoucherdesoleilouverture.jpg (0.2MB)

Hervé Longy et Julien Leroy


Agroécologie, un appel à projets pour valoriser les initiatives étudiantes

La chaire AgroSYS lance la troisième édition de son appel à projets à destination des étudiants de Montpellier SupAgro . Ces derniers sont appelés à déposer des projets susceptibles de transformer durablement les systèmes agricoles.
Plus d’informations ICI.

Julien



FNAB : recherche de partenaires en enseignement technique agricole

Bonjour,

Nous menons actuellement une réflexion au sein de la FNAB pour répondre à l'AAP CASDAR Co-Innovation sur la thématique cuivre et vie des sols en viticulture biologique dont la limite de dépôt est le 15 février prochain.

Ce projet s'inscrit dans la continuité du projet BasIC (Bas Intrant Cuivre), conduit dans le cadre d'un AAP Ecophyto et portant sur la caractérisation des leviers de réduction du cuivre sur des exploitation viticoles biologique.

Dans la poursuite du travail sur l'usage du cuivre en viticulture et dans le but de minimiser ses impacts sur les sols viticoles, il nous semble intéressant d'étudier la vie des sols à différentes échelles (vers de terres, microorganismes, etc.). Les deux objectifs principaux de ce projet sont :
  • Comprendre et réduire les impacts du cuivre historique : étudier le lien entre cuivre biodisponible et impacts sur la vie des sols.
  • Réduire l'usage du cuivre en viticulture biologique : dans la continuité du projet BasIC .
Nous sommes actuellement dans une phase de construction du projet avec différents acteurs INRAE, ITAB, IFV, Réseau FNAB et nous sommes en recherche de partenaires dans l'enseignement technique agricole sur cette thématique.
Deux réunions de concertations sont prévues cette semaine, le 13/01 à 17h et le 14/01 à 13h.
Les délais sont court pour répondre à l'AAP CASDAR, merci de m'indiquer par retour de mail si vous souhaitez participer à la construction de ce projet.
Si vous êtes intéressés que vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à joindre Inès Plumecocq au 07 67 82 97 59.

Julien

PNF MYMYX : Save the date !


Les mycorhizes, alliées de la nutrition et de la protection des plantes, sont une porte d’entrée intéressante pour aborder la transition agroécologique.
Le CEZ-Bergerie nationale propose la formation :
MYMYX, un jeu sérieux autour des mycorhizes, des actrices de la transition agroécologique
Du 8 au 10 mars 2022
Au CEZ-Bergerie nationale de Rambouillet

Cette formation vous permettra de vous former à l’utilisation du jeu sérieux MYMYX et d’envisager sa mise en œuvre concrète dans vos séquences pédagogiques, à travers un test du jeu, des témoignages, des échanges et des ateliers de travail.

Le programme prévisionnel : Programme prévisionnel PNF MYMYX .
Dans l’attente de l’ajout de cette formation dans la nouvelle application MonselfMobile , pouvez-vous s’il vous plait me faire savoir par retour de mail si vous êtes intéressé par cette formation.
Catherine Chapron : catherine.chapron@bergerie-nationale.fr


Offres d’emploi, de stage et plateforme d’échange bio !


image biobourgogne.jpg (9.2kB)
Bonjour à tous,
Pas moins de 4 postes sont à pourvoir au sein de Bio Bourgogne !
Les candidatures pour l’offre suivante sont à envoyer avant le 15 janvier 2022, à biobourgogne@biobourgogne.org.
Animateur(trice) - Conseiller (ère) technique maraîchage, plantes à parfum aromatiques et médicinale et conduite d’actions biodiversité
Les candidatures pour les trois autres offres sont à envoyer avant le 28 janvier 2022, à biobourgogne@biobourgogne.org.

N’hésitez pas à diffuser dans vos réseaux ces offres !


image idele.jpg (0.1MB)
L’Institut de l’Élevage idele propose un stage dans le service Fourrages et Pastoralisme, intitulé : Sursemis de fourrages annuels dans des prairies et des luzernes : Identification d’itinéraires techniques innovants
N’hésitez pas à diffuser également cette offre !


image logoagribiolien.jpg (65.7kB)
Agribiolien : la plateforme d'échange entre producteurs bio

Fourrages, céréales, animaux, matériel, échanges de coup de main... et tout ça en bio, c’est désormais possible avec Agribiolien. Lancée par la FNAB en 2019, Agribiolien est une plateforme de petites annonces en ligne uniquement dédiée aux agriculteurs et agricultrices biologiques et en conversion. Elle regroupe déjà plus de 3 500 agriculteur-rices biologiques inscrit-es en France. L’ensemble de ses services sont accessibles de manière illimité aux adhérents du réseau FNAB.
Pour les non-adhérents, seule une partie des fonctionnalités leur est accessible, notamment concernant les fourrages.

Agribiolien, c'est la garantie que les usagers du site ont un certificat bio à jour ; la plateforme étant reliée au portail de l’Agence Bio.
L’interface permet d’effectuer des recherches par catégorie et sous-catégorie et par secteur géographique. Il est également possible de mettre en place un système d’alerte mail pour être prévenu des nouvelles annonces disponibles.

Julien


Bonne année 2022 !


Bonjour à tous,
Nous vous souhaitons Hervé et moi nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui démarre, avec beaucoup de réussite dans vos projets et une excellente santé surtout !

Nous démarrons avec une newsletter faisant le panorama de l’année 2021 par production, pour la région Nouvelle-Aquitaine. Le document présente en outre des informations supplémentaires relatives à l’accompagnement des projets en bio, des revues techniques, les chiffres de la bio en Nouvelle-Aquitaine, et plein d’autres choses encore !
Pour lire la newsletter, c’est ICI.

image logo.png (26.3kB)
Nous continuons avec une offre d’emploi proposé par l’Institut Agro de Florac (48) pour un poste de chargé-e de mission « Accompagnement de projets agroécologiques dans l’enseignement agricole », en CDD 1 an renouvelable.
Pour voir l’offre détaillée : Chargé-e de mission « Accompagnement de projets agroécologiques dans l’enseignement agricole »
La date limite de candidature est fixée au 12/01/2022, pour une prise de poste au 1/03/2022.
Pour toute question sur les missions du poste : Roger Brouet – roger.brouet@supagro.fr.
Les candidatures sont à adresser à patricia.pujo@supagro.fr avec en copie laurence.pemeant@supagro.fr.

Julien



Nouvelle réglementation bio et offre d’emploi


Bonjour à tous,
image Capture.png (14.4kB)
Interbio Nouvelle-Aquitaine publie sa lettre d’informations « Spéciale réglementation », revenant sur les principaux changements sur la réglementation bio qui s’appliquera à partir du 1 janvier 2022. Les changements à prévoir portent sur les productions végétales et animales ainsi que sur la transformation. Plus d’infos ICI.


OFFRE D'EMPLOI
image biobourgogne.png (33.0kB)
Bio Bourgogne recherche un Animateur(trice)- Conseiller(ère) technique maraîchage, plantes à parfum aromatiques et médicinales pour le département de la Nièvre.

Description du poste :
Vous aurez en charge les actions suivantes :
  • 1. Conseil technique en maraîchage (50% du temps)
Le conseil technique portera sur le département de la Nièvre :
  • Appui technique collectif et individuel des maraîchers bio et en conversion ;
  • Accompagnement des porteurs de projet à l’installation ;
  • Accompagnement des collectivités qui souhaitent installer un maraîcher sur des terrains communaux ;
  • Acquisition de références techniques et économiques ;
  • Mise en œuvre d’un programme d’actions techniques (formations, visites techniques, journées de démonstration, rédaction d’articles).

  • 2. Animation auprès des producteurs/trices de ppam (20% du temps)
    • Accompagnement des porteurs de projets à l’installation et des projets de diversification ;
    • Animation de groupe de producteurs ;
    • Mise en œuvre d’un programme d’actions techniques (formations, visites techniques).

  • 3. Actions en faveur de la biodiversité (30% du temps)
    • Mise en œuvre d’un programme d’actions en lien avec le conseil départemental de la Nièvre (sensibilisation de différents publics, inventaires, visites de fermes, organisation de journées techniques…) ;
    • Relations avec les partenaires à l’échelle régionale ;
    • Participation au groupe de travail biodiversité de la FNAB.

Profil recherché :
  • Ingénieur agronome ou technicien en maraichage ;
  • Expérience en animation de groupe et conseil en maraichage souhaitées (mini 2 ans) ;
  • Capacités rédactionnelles, d’organisation et d’autonomie, esprit d’équipe ;
  • Expérience ou connaissances des techniques en agriculture biologique appréciées ;
  • Maitrise pack office.

Conditions de travail :
  • Temps complet 35 h, CDI
  • Poste basé à Nevers – nombreux déplacements à l’échelle de la Bourgogne (permis B indispensable)
  • Poste à pourvoir le 28 février 2022
  • Rémunération selon grille et expérience

Les candidatures sont à envoyer uniquement par mail à l’adresse :
biobourgogne@biobourgogne.org avant le 15 janvier 2022.
Fiche PDF : Annonce_Bio_Bourgogne__Poste_Animateur_maraichage.pdf (0.2MB)

Pour finir, je serai en congés à partir de la semaine prochaine, je vous souhaite donc à tous d’excellentes fêtes de fin d’année, profitez de vos proches et prenez des forces pour 2022 !

Julien


Enseignants de lycées agricoles, nous avons besoin de votre aide et de votre expertise !


Le Pôle Bio Massif Central (MC), association reconnue d'intérêt général qui œuvre pour le développement de l'agriculture biologique sur le Massif Central, conduit ou est partenaire de projets de recherche-développement autour de l'AB ou de l'agroécologie.
Ces projets permettent la création de documents techniques ou d'outils. Ces derniers, souvent réfléchis avant tout pour le conseil, ne sont pas toujours adaptés pour l'enseignement agricole.
Aussi, le Pôle Bio MC vous propose d'intégrer un groupe de travail regroupant des enseignants agricoles pour échanger, en 2022, sur trois types de documents afin qu'ils répondent au mieux à vos besoins :

  • un jeu sérieux pour sensibiliser à l'agriculture biologique,
  • des fiches ou synthèses techniques en élevages ruminants biologiques du Massif Central, centrées sur des références technico-économiques à l'échelle système,
  • un livrable portant sur l'usage des réseaux sociaux pour appuyer une démarche de transition agro-écologique.

Vous êtes intéressés par la démarche ? Vous souhaitez en savoir plus ?
N'hésitez pas à contacter Aurélie Belleil, chargée de mission au Pôle Bio Massif Central : abelleil.polebio@gmail.com.

Julien


Retour du Salon Terr'Eau Bio


Le jeudi 2 décembre, à Tilloy-lès-Mofflaines, s'est tenu le Salon Terre'Eau Bio avec pour objet :
La bio mon futur métier !
image IMG20211208WA0000.jpg (94.8kB)
Cette journée organisée par Bio Hauts de France, le Groupement Régional d'Agriculture Biologique, en partenariat avec la DRAAF Hauts de France et l'Agence de l'Eau Seine Normandie fut un succès.
Trois cent apprenants des différents lycées publics ou privés des Hauts de France sont venus assister à cette journée. Des regards d'élèves de l'institut de Genech et du campus Agro Environnemental 62 (site de Radinghem) ont permis de faire découvrir, au travers de quatre exposés, différentes fermoscopies et des techniques spécifiques utilisées en AB.
L'après midi, une trentaine d'enseignants se sont réunis pour une conférence "Engager la bio dans mon établissement". Sophie Rigondaud, chargée de missions "Futurs Bios" à la FNAB, Hervé Longy, animateur Reso'Them Transition Agroécologique Formabio de la DGER et Anatole Reverbori, directeur adjoint du campus Agro Environnemental 62, ont animé ces échanges. Monsieur Bjorn Desmet, Directeur de la DRAAF des Hauts de France, s'est félicité pour ce temps d'échange ayant regroupé toutes les composantes de l'enseignement agricole.
Pendant ce temps-là, les apprenants assistaient à la conférence "Entreprendre en collectif pour une agriculture résiliente".
Un théâtre-forum "Elle a pourtant les pieds sur terre" par la compagnie théâtrale La D'âme de Compagnie clôturait cette journée, en permettant d'aborder la construction du sexisme dans la sphère professionnelle agricole.


Julien


Actualités du 1 décembre 2021

Bonjour à tous,

Dans l’actualité AB dernièrement :

Réussir FL : Loire-Atlantique : des producteurs de Vitaprim et Nanteurop créent une OP 100 % bio. Le 1er janvier, une nouvelle OP 100 % bio sera créée en Loire-Atlantique. Objectif : assurer la fiabilité de l’offre en bio et atteindre 30 M€ de chiffre d’affaires en 2022. Pour en savoir plus, c’est ICI.

image terreau_bio.png (77.4kB)
Journée « La Bio : mon futur métier ». Évènement consacré à la bio le jeudi 2 décembre 2021 à Tilloy-les-Mofflaines (62). Pour en savoir plus, c’est ICI.


Webinaire : Préparer sa fin d'année comptable, organisé par Réso’them à destination des DEA-DAT de l’enseignement agricole. Le sujet est "Préparer la fin de l'année comptable" avec la participation de Damien Gourdon, Agent Comptable des EPL de Corrèze et de Creuse. L’évènement aura lieu le 10 décembre 2021 à 11h30. Inscriptions ICI. Après votre inscription, vous recevrez un courriel de confirmation contenant les instructions pour rejoindre le webinaire. L'équipe des animateurs Reso'them vous invite à visiter la page des exploitations du site ADT,où vous retrouverez les liens vers vos stories d'exploitations et les webinaires DEA-DAT de L'EA.

Julien


Appel à projets et nouveau réglement Bio européen

À destination de tous les établissements de l’enseignement agricole public,

Le projet ResAB vise le travail collectif entre les établissements et la diffusion et le transfert à l’échelle du territoire des modes de raisonnements et outils acquis au cours du projet.
Il s’inscrit dans le plan Ecophyto II+ et contribue à l’Action 6 de l’Axe 1 : « Renforcer la formation initiale et la professionnalisation des actifs ».
La Bergerie Nationale lance un appel à manifestation d’intérêt dont vous trouverez plus de détails dans le document ci-joint.
ResAB Appel à Manifestation d'Intérêt
À noter que cet appel servira à identifier les établissements qui participeront ensuite à l’appel à projets, avec les indications complètes.
La clôture des candidatures est fixée au dimanche 6 février 2022.
Pour tout renseignement, contacter Julien Leroy à ces coordonnées :
Mail : julien.leroy@bergerie-nationale.fr
Tél : 06 63 23 59 86
En espérant de nombreuses candidatures.

image logoECOCERTGroupe.jpg (0.2MB)
Ecocert : 3 webinaires d’une heure présentant le nouveau règlement Bio européen, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2022. Pour en savoir plus et vous inscrire, c’est ICI. Ils auront lieu au long du mois de décembre.

Julien


Congrès d'Agriculture Biodynamique 2022 et offre d'emploi

Du 2 au 5 février 2022 se tiendra le Congrès d'Agriculture Biodynamique, au Goetheanum à Dornach (Suisse). Comme pour le Congrès Mondial de la Bio ayant eu lieu à Rennes, il sera possible d'y participer en ligne.
Plus d'informations ICI, ainsi que sur les documents ci-joints : Congrès d'Agriculture Biodynamique 2022. Flyer Congrès d'Agriculture Biodynamique.
Par ailleurs, nous vous partageons une offre d'emploi en tant qu'associé dans le Puy de Dôme dans une exploitation de 47 ha.
Informations complémentaires ICI. Envoyer vos CV et lettre de motivation à gaecdouchonlai@gmail.com avant le 1er décembre 2021.

Julien

Au revoir Françoise !

Dimanche 31 octobre a marqué le dernier jour pour Françoise Degache animatrice Reso’them et du réseau Formabio.
Après avoir activement participé à vous enrichir de contenu et d’actualités sur la bio, c’est à nous, Hervé Longy (Reso’them) et moi-même, Julien Leroy (Bergerie Nationale), de lui succéder pour continuer à animer et alimenter ce blog.
Nous lui souhaitons une longue et prospère retraite !
Quant à Hervé et moi, des présentations s’imposent en tant que nouveaux animateurs.

image csm_HL_167ab26f58.jpg (35.6kB)
Hervé : Depuis le 31 octobre 20201, Françoise Degache a fait valoir ses droits à la retraite. C’est avec une immense fierté et gratitude que je deviens animateur Formabio. Ce réseau, pionnier de l’enseignement agricole, évolue dans le champ des transitions agro écologiques et est animé par Reso’them.
Depuis 2018, j’étais un des dix animateurs du collectif Reso’them, chargé de l’élevage, avec un appui sur les exploitations agricoles notamment celles engagées en AB. Auparavant, j’ai été pendant 21 ans directeur de l’exploitation de l’EPLEFPA Edgard Pisani de Tulle Naves (19). Cette exploitation d’élevage s’était convertie partiellement en AB en 1999, puis en totalité en 2009. Durant ces 2 décennies, j’ai eu la chance d’accompagner l’épopée de l’agriculture bio, notamment via le pôle bio du Massif Central ou comme administrateur d’interbio Nouvelle Aquitaine, comme membre du bureau du groupement de producteur SCA le Pré Vert ou président de l’association des Éleveurs Bios de France.
A l’instar de mes illustres prédécesseurs (Françoise, Bertrand et Jean Marie) je compte apporter mon expérience et mon énergie au service d’une agriculture plus résiliente et plus durable qu’incarne la bio.



image IMG_7887.jpg (0.4MB)
Julien : Pour ma part, je reprends directement les fonctions liées à l’animation du blog Formabio. Je suis Julien Leroy et je travaille à la Bergerie Nationale de Rambouillet en qualité de chargé de mission, sur la thématique de l’Agriculture Biologique. Je suis issu de l’École Supérieure d’Agricultures d’Angers (ESA) depuis octobre 2020, et mon travail à la Bergerie a démarré en septembre 2021. C’est donc une première expérience dans le grand bain, et celle-ci s’annonce riche et passionnante ! Autrement, mes expériences pro durant mes études se composent de voyage en Finlande à élever des grillons (destinés à la consommation humaine), d’un voyage à Madagascar pour expérimenter sur le vétiver ainsi qu’un an en Belgique dans un centre de recherche à travailler sur l’aquaponie.
Comme Hervé, je pense que l’agriculture biologique est une des solutions fortes pour nous permettre d’affronter les défis de demain, et je suis fier d’y apporter ma contribution.


Concernant la fréquence de publications, je compte poster une fois par semaine les différentes infos qu’il me sera donné d’avoir, afin de vous proposer des publications plus condensées, et éviter de vous noyer sous les informations. Exception sera faite d'annonces proposées par un tiers, qui sera mis en ligne le plus rapidement possible !

Pour toute information complémentaire et/ou demande :
Julien Leroy > julien.leroy@bergerie-nationale.fr
Hervé Longy > herve.longy@educagri.fr

À bientôt !
Julien


Dans les établissements, les acteurs de l’agriculture biologique investissent tous les axes d’EPA2


image IMG_20210922_100149red.jpg (83.0kB)
Article plus complet avec différents témoignages à retrouver sur Les projets de développement et de pédagogie de l’AB illustrent les actions transversales répondant aux différents axes du plan EPA2.

Des jeunes actifs dans les projets et des formations sur l’AB à développer
- Au lycée agricole de Radinghem en Haut-de-France, le 12 Octobre 2021, les apprenants ont suivi l’organisation d’une journée dédiée à l’AB : « chaque classe a pu concevoir un projet en lien avec la conversion bio de l'exploitation, à mener sur l'année » explique Anatole Reverbori, directeur-adjoint de l’établissement.« Le tout fait bien sens avec EPA2 » précise Marie-Alice Fournier, référente EPA2.
- Pour assurer le renouvellement des générations d’agriculteurs BIO et aider à l'installation, les CFPPA proposent de nouveaux parcours de formation répondant aux problématiques de leur territoire. Exemples: CFPPA du campus Bougainville à Brie Comte-Robert, du CFPPA du campus métiers nature de Coutances...
- Plusieurs établissements ont fait le choix d’avoir une exploitation en AB et plusieurs formations à orientation AB: EPLEFPA d'Antibes avec une VIDEO, de St Paul à la Réunion, de Brive-Voutezac, de Nantes-Terre Atlantiques(LPA Grand Blottereau)...

image kiwis_en_conversion_bio_red.jpg (85.5kB)
Les exploitations en AB impliquées grâce à de nombreux partenariats:
Alors que déjà plus de 26% de la SAU des exploitations d’établissements de formation est certifiée bio, que 75% des ateliers technologiques ont une certification AB, les projets se poursuivent dans chaque région pour répondre aux objectifs de l’axe 3 du plan : plus de 30% de la SAU et au moins un atelier représentatif. Certaines exploitations pouvant livrer des produits BIO à la restauration collective, participent également à un des objectifs de la loi EGALIM : au moins 20% de produits bio dans les cantines. Citons pour exemples: les EPLEFPA de Montauban (qui accueillera un rendez-vous Tech&Bio en Juin 2022) et d’Ondes en Occitanie. Bien entendu, pour toujours améliorer les systèmes en AB et trouver des solutions aux difficultés techniques, de nombreuses expérimentations sont entreprises dans les établissements. Les partenariats avec les structures de recherche et de développement permettent de valoriser nos formations et de faire le lien entre les apprenants et les exploitations des établissements.
C’est d’ailleurs, dans cette optique que le programme ECOPHYTO 2022 permettra à des établissements de travailler en réseau dans le cadre d’un projet nommé ResAB . Gageons aussi que les conventions FNAB-DGER et ITAB-DGER permettent de poursuivre les collaborations entre les réseaux bio et l’enseignement agricole.

Françoise Degache, ex-animatrice du réseau Formabio et Hervé Longy, nouvel animateur du réseau Formabio

Retour sur les rencontres Formabio à Chartres

image 806162381357187766red.jpg (76.5kB)
Des personnes d'une quinzaine d'établissements, avant tout de la région Centre Val de Loire mais aussi des régions Pays de Loire, Normandie et Ile de France, ont participé à ces rencontres. Le GABEL et Bio Centre ont présenté chiffres, situation et projets de la Bio dans le département de l'Eure et Loir et en région Centre. L'établissement de La Saussaye nous recevant (merci à toute l'équipe), a exposé ses travaux autour de la biodiversité mais aussi autour d'itinéraires téchniques en AB. De nombreux échanges ont été possibles (c'est mieux en présentiel!) et les représentants de la FNAB, présents dans le cadre de notre convention FNAB-DGER, ont apporté leurs avis éclairés.


image IMG_20211006_103209.jpg (0.6MB)
Des visites de fermes BIO de la Beauce: maraichers, céréalier ayant introduit des ovins (élevage traditionnel de la Beauce puisque la ferme de la Saussaye possède une ancienne bergerie), et céréalier produisant aussi de nombreuses légumineuses triées et mises en sachet sur le site, ont permis de satisfaire la curiosité de tous. Bien entendu, grâce à des ateliers sur les formations à orientation AB et sur le projet d'un réseau d'établissements en grandes cultures (resAB), nous avons pu avancer sur ces 2 sujets. Pour des prochaines rencontres, il sera nécessaire de proposer des ateliers "comment enseigner l' AB , dans les filières autre que la filière production ou face à des apprenants suivant un cursus mixte: bio et non bio".

Pour moi, ces rencontres Formabio étaient les dernières, puisqu'à partir du 1er novembre, je me destine à de nouvelles aventures dans une retraite active! C'est donc Hervé Longy qui sera le nouvel animateur Formabio: nous travaillons ensemble depuis 3 ans et il sera appuyé par Julien Leroy, chargé de mission AB à la Bergerie Nationale et par tous les animateurs de Reso'them.
Les diaporamas des rencontres sont sur la plateforme RESANA-Formabio ainsi que les ACTES et les voici ICI : Actes_Formabio_2021_.pdf (3.6MB) .
Bonne "poursuite BIO" à tous!

Françoise Degache, 13 Octobre 2021

Le Lycée Professionnel Agricole du Grand Blottereau offrira 3 formations à orientation AB

image blottereau.jpg (41.0kB)
Après avoir fait reconnaitre à orientation AB, lele BTS production horticole en Janvier 2019, cet établissement, centre constitutif de l'EPL de Nantes-Terre-Atlantique, vient de faire la même démarche pour le CAPA metiers de l'agriculture et le baccalauréat professionnel conduite de productions horticoles.

image Nantes.jpg (10.6kB)
Cette démarche de reconnaissance d'orientation AB permise par la note de service ci-dessous, a été accompagnée par un diagnostic de conversion à l'AB des ateliers pédagogiques par le GAB 44. L'équipe pédagogique avec Jérôme Poureau, référent EPA (Enseigner à Produire Autrement), a travaillé sur les référentiels des formations pour montrer comment ceux-ci peuvent répondre aux attentes de l'agriculture biologique.
La DRAAF des Pays de Loire, via son SRFD, a bien-sûr , été sollicitée pour une validation de ces formations.
La note de service de Juin 2020: 2020357_final_orientationbio.pdf (0.2MB)
Françoise Degache, 11 octobre 2021


Paroles de praticiens, paroles de chercheurs: Regards sur des microfermes d'inspiration permacole

image film_perma.jpg (74.2kB)
Grâce à des témoignages riches et variés de chercheurs, de praticiens, d'agriculteurs, de maraîchers, ce film vous permettra de comprendre les principes, les techniques et la philosophie de la permaculture.
Les concepts de biodiversité, de services écosystémiques, de résilience, de redondance et de complémentarité fonctionnelles, d'interactions positives ou de biens communs n'auront plus de secrets pour vou
La démarche pédagogique adoptée par les auteurs de ce film, et tout particulièrement par Lamia Latiri-Otthoffer et Lionel Goupil de la Bergerie nationale de Rambouillet, est admirablement portée par des images venues de toute la France et des commentaires précis.
Ce film est un véritable outil au service de tous (A RETROUVER DANS LES RESSOURCES PEDAGOGIQUES) ceux qui s'intéressent à la permaculture et plus généralement aux évolutions des techniques agricoles. Il constitue une excellente approche de ce qu'un des intervenants du film qualifie « d'imagination en mouvement dans des contextes particuliers ».
Lien BN :Bergerie Nationale: Permaculture et paysage (educagri.fr)
Lien Youtube Pour votre usage, ou si vous envisager d'utiliser ce support audiovisuel :
  • merci de respecter la licence Creative Commons CC BY NC ND - Partage, distribution et communication de l'œuvre autorisés sous les conditions suivantes : Attribution - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification © Tout droit réservé / Réseau Rural Français, Bergerie nationale de Rambouillet / Septembre 2021.
  • par Roland Delon,Directeur du CEZ-Bergerie Nationale, 4 Octobre 2021.

La FRAB Nouvelle Aquitaine et ses partenaires, vous proposent visites de fermes et conférences

image FRAB_NA.jpg (0.1MB)
Dans le cadre du mois de la BIO 2021, la FRAB Nouvelle Aquitaine, la chambre d'agriculture de la région et InterBIO organisent des journées destinées aux établissements d'enseignement agricole de Nouvelle Aquitaine.
Dans chaque département, des visites et interventions chez des producteurs de différentes filières vous sont proposées. Citons quelques exemples: des légumes dans mon assolement céréalier bio, s'installer en poules pondeuses, une exploitation bio en bovin allaitant: comment faire?, produire et transformer mes PPAM en AB...
image IMG_20210602_081703_800x600.jpg (0.3MB)
Le lycée agricole de Sabres dans les Landes est au programme le 9 décembre pour une approche globale d'une exploitation en polyculture-élevage AB et pour une présentation par la CUMA 40: "Innovations et nouvelles technologies: quoi de neuf en bio?" .
Des conférences en ligne par ECOCERT sur la réglementation et les métiers d'auditeur et de chargé de certification, sont également proposées.
L'ensemble du programme est à retrouver sur MDBL2021_programme_scolaire.pdf (0.3MB)
Inscription obligatoire sur le site du mois de la bio.


Françoise Degache, 29 septembre 2021

Le lycée agricole du Valentin dans la Drôme a, une nouvelle fois, accueilli le salon Tech&BIO


image Capture1.jpg (0.2MB)
En 2021, 3 journées ont pu être proposées au public pour découvrir stands, démonstrations, matériels et techniques alternatives, voire biologiques. Parmi les conférences, citons: les actions de la coopérative la ceinture verte pour accompagner des porteurs de projet en maraichage diversifié, l'évolution de la réglementation, le projet LeveAB pour lutter contre Eurytoma amygdali, petite guêpe pondant ses oeufs dans les amandes et obstacle au développement de la culture des amandiers en AB...
image Capture2.jpg (0.1MB)
Le réseau Formabio (avec ABIODOC) tenait une permanence sur le stand associant le ministère de l'agriculture et de l'alimentation, la DRAAF et l'enseignement agricole de la région. Nous avons donc pu échanger avec de nombreuses classes (dont les Licence ProABcd) , des enseignants, des formateurs, des directeurs d'établissements ou de CFPPA, et des directeurs d'exploitation de la région Auvergne-Rhône-Alpes et des régions voisines comme l'Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Les formations à orientation AB de la région étaient mises à l'honneur grâce au flyer ci-joint (20210831form_AB_1.pptx (1.2MB) ) et grâce à une affiche sur les collaborations entre l'enseignement agricole et la FRAB. La convention régionale DRAAR-FRAB AuRA est d'ailleurs à renouveller pour 2022.
Le salon a été l'occasion d'échanger avec l'ITAB et les ITAB-Lab, dont 4 stations expérimentales sont accueillies sur des exploitations de lycées: GRAB à Avignon, CREAB à Auch, Plateforme bio à Suscinio-Morlaix et CIVAM BIO 66 à Perpignan-Theza. Ces stations pourront être valorisées dans le cadre de la convention ITAB-DGER.
  • image Capture3.jpg (0.2MB)
Les démonstrations de desherbage mécanique en arboriculture bio ont fortement intéressé directeurs d'exploitation et salarié d'expoitations de lycée (photo: Carpentras et Isle sur Sorgue)avec une problématique: "trouver un outil desherbant sous le rang sans abimer les filets Alt'carpo!"





Françoise Degache, le 28 septembre 2021



ABIODOC-vetAgro partenaire du congés mondial de la bio

image congresmondial3.jpg (94.0kB)
En tant que partenaire de l'organisation du congrés mondial de la bio OWC, ABioDoc était responsable du volet Education du forum culture et éducation. Il fait noter que c'était la première fois, depuis 50 ans que l'IFOAM existe, qu'un forum était mis en place sur ce thème au cours d'un congrés mondial. ABioDoc/VetAgro Sup a animé les 2 sessions en présentiel sur l'éducation, ainsi que plusieurs sessions en ligne. Le congrès a été une reussite avec 1800 participants du monde entier, dont 400 sur place et les autres en ligne...


Sophie Valleix, 22 septembre 2021




Retour sur le congrès mondial de la BIO


image IMG_20210907_175459.jpg (4.4MB)
La délégation de l’enseignement agricole présente au congrès, a pu assister au différentes plénières et à plusieurs ateliers d’échanges. Bien entendu, il est difficile de résumer en quelques lignes, l’étendue des questions abordées pendant ce congrès… Avec Julien Leroy, chargé de mission AB, nouvellement arrivé à la Bergerie Nationale, nous vous proposons une sélection de quelques idées clés :
- Un des leviers pour aller vers l'AB, est l'urgence de la santé globale : de la planète à tous les êtres vivants participant à la biodiversité.
- Repenser l'accès aux terres est essentiel pour le futur : la question des bénéfices sociaux et environnementaux ne doit pas être l'ombre de la question économique.

image IMG_20210909_112400.jpg (5.1MB)
- Dans le prix d'un aliment, il serait nécessaire de prendre en compte le coût des externalités négatives, comme la dépollution de l'eau

- Utiliser les techniques du monde économique et entrepreneurial pour monter son projet est une façon de le réussir.
- Sur une ferme, impliquer ses clients/consommateurs est bonne façon de les pousser à réfléchir à être moteur du changement. L'autonomie d'une ferme en maraichage passe parl’auto-construction de matériel plus ergonomique.
- L'utilisation de jeux de rôles avec les acteurs du monde agricole peut permettre d'identifier les barrières et de les surmonter sur la route de la transition vers des pratiques plus vertueuses
Dans les sessions éducation, la posture de l'enseignant ou du formateur a été discutée... il serait bénéfique d'enjoindre les élèves à expérimenter par eux-mêmes, sans crainte d'être réprimander d'avoir fait des erreurs.
Et on aurait pu en choisir bien d’autres…

Françoise Degache, 16 septembre 2021


Le plein de BIO en 2 mois!

Après le congrés mondial de la BIO à Rennes, du 7 au 10 septembre, où une délégation de l'enseignement agricole (dont 4 formateurs de CFPPA et 1 formateur de MFR) sera présente, plusieurs évènements montrent le dynamisme de l'AB dans l'enseignement agricole:

image techbio.jpg (16.5kB)
Salon Tech&bio du 21 au 23 septembre au lycée agricole de Valence: voir programme des conférences sur https://www.tech-n-bio.com/fr/le-salon-international/visiter/programmation-techbio. Des entrées gratuites peuvent être transmises : elles sont nominatives et individuelles (préciser établissement et fonction). Pour venir avec une classe, voir pièce jointe (inscription avant le 14 septembre) à adresser à organisation@tech-n-bio.com ou compta@drome.chambagri.fr

image IMG_20201021_171147red.jpg (87.6kB)
Formation: Développer un projet d'espace test agricole au sein d'un EPLEFPA du 28 septembre au 1er Octobre au lycée horticole de Blois. Vous inscrire avant le 13 septembre : pour l’enseignement agricole public, via le formulaire sur https://formco.agriculture.gouv.fr/7 , action 580305, pour le privé : s’adresser au contacts sur le flyer ci-joint Flyer_espace_test.pdf (0.4MB)





image reseauformabio.jpg (39.0kB)
Rencontres FORMABIO au lycée agricole de Chartres du 5 au 7 Octobre, vous inscrire avant le 20 septembre sur http://formabio.blogspot.com/ et, pour l’enseignement agricole public, via le formulaire sur https://formco.agriculture.gouv.fr/7, action 580317.
Françoise Degache, 3 septembre 2021

Les exploitations de lycées agricoles produisent BIO pour les cantines et les clients de proximité


En répondant à des appels à projet CASDAR TAE, les établissements de Montauban et d’Ondes, se sont lancés de nouveaux défis.
image classe_de_BP_AE_devant_rouleau_FACAred.jpg (69.8kB)
Pour Montauban (deux sites : Capou-Pesquié) avec le projet LOCABIO, il s’agit avant tout d’optimiser les productions de fruits et de légumes en AB et d’améliorer toute la filière, avec de nouveaux clients et de nouvelles transformations. De nombreuses formations sont impliquées dont les BP agroéquipement qui ont travaillé à la construction d'un rouleau FACA (photo).
voir: LOCABIOMontauban.pdf (0.5MB)



image IMG_20210622_143200_1red.jpg (95.0kB)
Quant à Ondes, établissement spécialisé en grandes cultures, le projet PRODISTRIBIO, lui permet de mettre en place de nouvelles productions légumières en AB et d'envisager de nouveaux partenariats.
Voir: PRODISTRIBIOOndes_.pdf (0.3MB)

Les deux articles sur ces projets seront bientôt en ligne sur le nouveau site ADT.educagri, et, en attendant, vous pouvez les retrouver ci-dessus.

Françoise Degache, 2 septembre 2021

Les rencontres du réseau FORMABIO auront lieu à Chartres du 5 au 7 Octobre 2021

image chartres.jpg (16.7kB)
  • Après des rencontres 2020 réduites à une demi-journée, nous sommes heureux de vous annoncer un retour sur le terrain! L'EPL de Chartres-La Saussaye nous recevra pour ces 3 journées de rencontres, d'échanges et de visites, et nous les en remercions.
Les grandes cultures BIO sont en plein essor et tous les acteurs de la BIO de la région Centre Val de Loire, sont trés actifs pour le développement de cette filière et la création de nouvelles filières permettant la diversification de l'agriculture de cette région.
La FNAB, BIO-Centre et le GABEL 28 seront nos partenaires dans le cadre de la convention nationale FNAB-DGER et de la convention régionale Bio-Centre-DRAAF. La Chambre d'agriculture d'Eure et Loir sera également de la partie, grâce à la chargée d'expérimentation de l'exploitation de l'établissement.
Au programme: la bio en région Centre-Val de Loire, les nouvelles du réseau Formabio, visite de l'exploitation du lycée: l'AB pour préserver la qualité d'un forage et biodiv'expé, desherbage mécanique et gestion de la résistance des adventices, visites d'exploitations innovantes du territoire, ateliers: entretien stratégique pour travailler sur le projet d'exploitation, formations à orientation AB, échanges et travaux sur un ResAB grandes cultures (réseau d'établissements en AB et en projet de conversion), et vos attentes...
Le programme est en préparation et grâce à nos partenaires, on vous prépare de belles journées!
Pour vous inscrire: voir le blog http://formabio.blogspot.com/
Françoise Degache, 7 juillet 2021

Une nouvelle convention entre la FNAB et la DGER signée pour 5 ans

image FNAB.png (15.0kB)
Le 29 juin 2021, la DIRECTION GENERALE DE L’ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE ET LA FEDERATION NATIONALE D’AGRICULTURE BIOLOGIQUE ONT SIGNE UNE CONVENTION DE PARTENARIAT qui vise à resserrer leurs liens pour promouvoir l’agriculture biologique dans les formations et auprès des élèves, apprentis, stagiaires de l’enseignement agricole. Cette convention fait suite à celle qui avait été signée en 2017 et nous permettra de poursuivre des actions en lien avec le plan Enseigner à produire autrement, EPA2. Elle s’inscrit également dans le plan Ambition bio 2022 qui réaffirme le rôle essentiel de la formation et de l’enseignement dans le développement de l’agriculture biologique et notamment dans son axe 5 dont un des objectifs est d’encourager les partenariats et les collaborations entre établissements de l’enseignement agricole et réseaux professionnels.
Cette convention se concrétisera dès la rentrée par de nombreuses actions. Citons pour exemple, en région: les journées "La terre est notre futur métier" organisées en Bretagne et au niveau national, les rencontres du réseau FORMABIO organisées avec BIO-CENTRE.

Françoise Degache, 6 juillet 2021

Développer un projet d'Espace Test Agricole au sein d'un EPLEFPA

image ET_BLOIS.png (65.3kB)
Vous êtes déjà partenaire d'un espace test ou vous êtes sollicités par une collectivité territoriale pour un projet d'espace test (dans le cadre d'un PAT: projet alimentaire territoriale): vous avez besoin d'échanger et d'en savoir plus sur l'organisation, le fonctionnement, les partenaires...: cette formation est pour vous!
Vous pouvez la retrouver sur le site SAFO: elle a lieu du 28 septembre au 30 septembre 2021 au LYCEE HORTICOLE DE BLOIS.
Voir le flyer: Flyer_espace_test.pdf (0.4MB)
Vous pouvez vous inscrire du 8 février au 13 septembre 2021:
- Pour l'enseignement agricole public, merci de suivre la procédure d'inscription via votre RLF (responsable local de formation) avec la fiche jointe: fiche_inscription_2021.pdf (0.8MB) ,
- Pour les partenaires et l'enseignement privé : envoyer un mail à francoise.degache@educagri.fr et martine.lavelatte@bergerie.nationale.fr.
Pour en savoir plus sur l'espace test de Blois: article et vidéo sur le site ADT

Françoise Degache, 1 juillet 2021



Module de spécialisation en agriculture biodynamique

image biodynamie.jpg (15.8kB)
Nous l'avons inauguré l'hiver dernier, et nous sommes heureux de vous annoncer la reconduction en 2022 de notre module de spécialisation en biodynamie en partenariat avec le CFPPA de Segré (49) ! Aidez-nous à le faire connaître : parlez-en autour de vous, dans vos réseaux, vos associations, vos médias et vos newsletter, et contactez-nous si vous voulez en savoir plus. Merci !
Module de spécialisation en agriculture biodynamique(250h + 6 semaines de stage pratique)
Prochaine session : du 24 janvier au 22 avril 2022.
Ce parcours de formation s'adresse aux agriculteurs, salariés agricoles et porteurs de projets ayant déjà une formation agricole solide (BPREA, BTS, Ingénieurs...) et/ou une bonne expérience professionnelle en agriculture biologique.
Cette formation est adossée au référentiel du BPREA en agriculture biodynamique et habilitée par la DRAAF Pays-de-la-Loire. Vous pouvez donc mobiliser des financements de la formation continue (Région, CPF, Transition Pro, VIVEA, Ocapiat...).
Sur la base des connaissances déjà maîtrisées en agronomie et agriculture biologique, le parcours de spécialisation proposé vous permettra de mettre en œuvre efficacement la biodynamie sur la ferme ou le domaine.
Par Martin QUANTIN, m.quantin@bio-dynamie.org, 16 juin 2021
Mouvement de l'Agriculture Biodynamique


4 nouvelles formations à orientation AB dont 3 à Brive-Voutezac

image cfppa_bourges.jpg (14.6kB)
Le CFPPA de Bourges au Subdray vient de transmettre son dossier de reconnaissance d'orientation AB du BP Responsable d'Entreprise Agricole. Un espace test, mis en place en partenariat avec la Chambre d'Agriculture du Cher et avec "Terres de liens", accueillent des maraîchers souhaitant se tester, et sert de support de formation.




image brive.jpg (11.7kB)
Au lycée horticole de Brive-Voutezac, après une réunion de travail entre FORMABIO et l'équipe de direction en février 2020, les équipes enseignantes se sont fortement investies pour la reconnaissance de 3 formations à orientation AB: un CAPA métiers de l'agriculture en apprentissage, un bac pro conduite de productions horticoles et un BTSA productions horticoles. L'établissement devient donc un pôle de compétence en AB puisque toutes ces formations ont pour support une exploitation dont 87% de la SAU est certifiée AB pour des productions de légumes en plein champ (pommes de terrre et potimarrons), des pommiers, un verger maraîcher et du maraîchage diversifié sous tunnel, des lentilles et des céréales...L'établissement a d'ailleurs sollicité interBIO Nouvelle Aquitaine pour obtenir le label "établissement bio engagé" et, avec la chambre d'agriculture de Corrèze, il est partenaire du Projet Alimentaire de Territoire (PAT) de l'agglomération de Brive pour créer un espace test en maraîchage BIO.
Pour ces 2 établissements, après l'avis positif de FORMABIO, leur DRAAF respective doit à présent valider leurs dossiers.
Françoise Degache, 18 mai 2021

Le BPREA en agriculture biodynamique fait peau neuve et s’ouvre à la viticulture et à l’arboriculture

image MABD.png (51.7kB)
Le BPREA en 2 ans adapté à la biodynamie, anciennement spécialisé en “polyculture-élevage”, profite d’une réforme impulsée par le virage agroécologique du gouvernement pour s’adapter aux demandes des nouveaux porteurs de projets agricoles. Le BPREA rénové reste bien sur 2 années à temps plein, dont 2/3 de stage pratique, car c’est pour nous la clé de voûte d’une formation en prise directe avec le vivant, mais les agriculteurs maîtres de stage en biodynamie ainsi que l’équipe pédagogique en profite pour ouvrir la formation à la viticulture et l’arboriculture, en plus des autres productions déjà possibles (élevage, maraîchage, grandes cultures, plantes médicinales).
image logos_partenaire_MABD.jpg (13.2kB)
Ainsi, c’est une formation globale en agriculture biodynamique qui est maintenant proposée à toutes celles et ceux qui souhaitent développer un projet agricole porteur de sens et de valeurs pour l’avenir.
Les inscriptions pour la prochaine session du BPREA en biodynamie sont ouvertes ! Début de la formation : 16 novembre 2021 au CFPPA d'Obernai
Une formation de 2 ans unique en France !
Plus d'informations : site MABD
Lire le communiqué : Le BPREA en agriculture biodynamique fait peau neuve et s'ouvre à la viticulture et à l'arboriculture.
Information transmise par Martin Quantin, 7 mai 2021

Au lycée agricole de Bazas (Nouvelle Aquitaine): poursuite des travaux pour la conversion AB de l'exploitation

image Bazas_bazadaise.jpg (31.8kB)
Depuis 2018, l'établissement engagé dans la transition agroécologique, étudit les possibilités de reconception de son système de production pour envisager une certification AB. Grâce au travail d'Elodie Lima, disposant d'un tiers-temps et à une première étude d'opportunité réalisée en 2019, la nécessité d'améliorer l'autonomie alimantaire du troupeau de bovins allaitants de race bazadaise a été mise en évidence. L' article d'Hervé Longy sur le site ADT.educagri: "Prendre le temps de la réfléxion pour se convertir à l'AB" a retracé ces étapes.
En 2021, ce sont à nouveau, 3 étudiantes ingénieures d' AGROSUPDIJON qui ont approfondi la problématique en étudiant toutes les pistes techniques permettant l'amélioration de l'autonomie alimentaire du troupeau pour la conversion à l'AB. Ces pistes d'amélioration : fourrages plus riches en protéines, méteil, cultures dérobées, arbres fourragers, soja et maïs...sont à retrouver dans le rapport des étudiantes: Rapport_de_stage_EPLEFPA_de_Bazas_BOUDOT_BRIDOUX_NOURRY_2.pdf (2.4MB)
De plus, 5 étudiants de Licence pro de Tulle-Naves finaliseront prochainement une étude sur la conversion de l'atelier volaille en proposant plusieurs scenarii.

Françoise Degache, 28 avril 2021



Retour sur la journée "Futurs agriculteurs BIO" en Auvergne-Rhône-Alpes

image IMG_20210401_144902red.jpg (67.4kB)
Dans le cadre de la convention FRAB-DRAAF et grâce à des financements ECOPHYTO, la FRAB AuRA développe un réseau de "fermes vitrines BIO" avec 35 fermes dont 5 de lycées agricoles. Certaines fermes ont servi de support à la journée "futurs agriculteurs bio " du 1er Avril 2021 et, 2 classes ont participé à la visite proposée en Drôme-Ardèche, 3 classes en Haute Loire-Cantal et 75 élèves en Puy de Dôme-Allier.
Dans la Drôme, les élèves de Term STAV (2 domaines technologiques: production et transformation) du lycée agricole du Valentin, accompagnés de 4 enseignants, ont découvert la ferme de Léo Girard "Dessine moi une brebis" .



image IMG_20210401_165222red.jpg (91.2kB)
Après une installation en 2013 avec 30 brebis Lacaune et 6 vaches Aubrac, puis avec une production d'ails et 5 cochons, Léo a investi dans la transformation et la vente directe, ce qui lui a permis d'agrandir rapidement son cheptel (200 ovins, 40 bovins, 60 à 80 cochons) et de créer 8 emplois. Tout est dit en quelques mots pour illustrer l'agroécologie: "Le fumier des élevages est valorisé sur les parcelles, le petit lait de la fromagerie nourrit les cochons et les vaches pâturent les refus des brebis"! Des projets sont à l'étude: un laboratoire viande , le développement du foncier et l'intégration paysagère des bâtiments de la ferme par des plantations de haies. Comme "produire de la viande et des fromages de qualité", les visites guidées de la ferme sont aussi une finalité car pour Léo, il faut "savoir parler de ce qu'on sait faire".
Par la suite, les visites des fermes vitrines seront également proposées par la FRAB, à des classes de l'Education Nationale (collèges et lycées) pour permettre une découverte du métier d'agriculteur bio et susciter des vocations à l'installation!
Françoise Degache, 6 avril 2021

Présentation de l'outil PARCEL aux rencontres nationales de l'innovation pédagogique

image parcel_31_mars.jpg (0.1MB)
Dans le cadre du pôle découverte des rencontres nationales de l'innovation pédagogique 2021 ou RNIP , la FNAB a présenté l'outil PARCEL pour une alimentation resiliente, citoyenne et locale.
Cette présentation dans le cadre de la convention nationale FNAB-DGER a permis à 15 participants de découvrir le parcours 1: "quels sont les effets d'une alimentation locale et durable? ".


image PARCEL.jpg (15.4kB)
En choisissant un territoire, une population concernée, le pourcentage de produits bios et la part de produits animaux dans le régime alimentaire, vous obtiendraient les surfaces agricoles nécessaires, les emplois créés ainsi que l'impact écologique de vos choix. Cet outil pour une sensibilisation à l'alimentation durable est utilisable avec différentes classes pour obtenir des arguments chiffrés contrant des idées reçues et pour envisager des projets de relocalisation de notre alimentation. Pour tous ceux qui voudraient approfondir cette problématique, la Bergerie Nationale propose une formation du 8 au 10 juin 2021:"Mobiliser les apprenant-e-s sur l'alimentation durable par l'utilisation d'outils en situation pédagogique"
Voir aussi Programme_PNF_alimentation_durable.pdf (0.5MB)
Françoise Degache, 2 avril 2021

En visio: la formation "accompagner les projets de développement et de pédagogie de l'AB" a pu avoir lieu!

image PNF.jpg (0.1MB)
C'est en présence de 10 participants: intervenant de BIO-Haut de France, enseignants et directeurs d'exploitation de Radinghem, du Quesnoy, de St Flour et de Brémontier-Merval, et animateurs de Reso'them, que cette formation a pu se dérouler sans visite sur site mais grâce à des témoignages des établissements cités.
Une présentation de la réglementation illustrée par des exemples de terrain rencontrés par Sylvain Desrousseaux (Bio-Haut de France) lors de son expérience de controleur chez Ecocert, a entrainé de nombreux échanges entre les participants.
image video_bremontiermerval.png (1.3MB)
Puis Bertrand Cailly, directeur de l'exploitation du Domaine de Merval à Brémontier-Merval a captivé son auditoire sur des résultats économiques remarquables après la reconception du système de production alliant intimement les productions du verger de pommier, l'atelier bovins lait et la fromagerie. Vidéo à retrouver ICI

La formation s'est poursuivie par les travaux de projet de conversion du domaine agricole de Radinghem et sur la conversion en cours de laferme de potelle au Quesnoy.
Pour associer l'ensemble de l'établissement de Radinghem au projet de conversion de l'exploitation, nous avons terminé la formation en travaillant sur le projet d'organisation d'une journée AB qui permettra de mobiliser toute l'équipe pédagogique et de donner la parole aux apprenants .
L'ensemble de la formation est à retrouver ICI
Une nouvelle formation de ce type-là pourra être proposé dans la région Grand-Est du 19 au 21 octobre 2021: espérons qu'elle pourra se faire sur le terrain, le lycée agricole de St Laurent, balcons des Ardennes, pourrait alors l'accueillir.
  • Françoise Degache, 26 mars 2021

Deviens éleveur BIO, 2ème édition

image logo_cfppa_coutances.png (9.3kB)
Face au succès rencontré par le premier voyage découverte de la Pépinière Faire Bien, tous les partenaires sont heureux d'annoncer la deuxième édition du voyage.
Pour rappel, la Pépinière Faire Bien est un programme de formation professionnalisant, pour découvrir et se former à l'élevage laitier bio.
16 nouveaux candidats pourront se lancer à leur tour dans l'aventure, à commencer par un voyage gratuit du 3 au 7 mai 2021 : 5 jours uniques de découverte des fermes laitières bio en Normandie.

Voici la brochure qui détaille le parcours : BrochurePepiniere2021.pdf (0.8MB) et le TEASER
Et pour vous inscrire c'est ICI

De toute l'équipe Faire Bien, 10 mars 2021


Dans l'Aveyron: un partenariat ADPSA-APABA

image autoMO1.png (0.8MB)
Une vidéo à retrouver ICI
L'action AutoMO (Autonomie des fermes maraîchères biologiques en matière organique) a notamment pour objectif de sensibiliser les futurs producteurs et productrices à l’enjeu de la fertilité des sols par l’apport de matières organiques pour la mise en place de systèmes durables, résilients, et d'accompagner la filière maraîchère locale dans l’amélioration de ses pratiques en ce qui concerne la gestion des amendements organiques.


image Auto_MO_2.png (0.4MB)
Ce projet financé par le CASDAR TAE+ est animé en Aveyron par l'ADPSA12 et l'APABA (adhérent de la FNAB et de BIO-Occitanie) , avec l'appui de trois fermes, le GAEC Les jardins de la Cardère, à Nuces, Le jardin de Saisons, à Tauriac-de-Naucelle, et la ferme de l'Hom à Lunac.
Dans la vidéo, Vincent Puginier, du GAEC de la ferme de l'Hom, explique les intérêts majeurs de cette action menée sur trois ans : pédagogiques pour les futurs maraîchers, mais aussi techniques pour rassembler la filière du maraîchage bio en Aveyron.

Le mardi 9 mars, Les stagiaires du BPREA maraichage de l'ADPSA 12, promotion 2020/21 ont présenté les résultats des deux premières années ainsi que les interprétations et conclusions qui se dégagent.
Cette rencontre a été propice aux échanges et aux débats techniques sur l'utilisation des matières organiques et sur la fertilisation. Une nouvelle vidéo vous permet de découvrir les résultats présentés: VIDEO du 9 mars 2021

Texte transmis par Nathalie Cahors de l'ADPSA12, 9 mars 2021


Des nouvelles du CFPPA de Courcelles-Chaussy


image Courcelles.png (4.0kB)
"L' année 2020 a été comme partout plutôt rocambolesque...mais nous avons tenu bon pour terminer la formation REA MBIO dans les meilleurs conditions le 22 janvier 2021. La session 2021 du REA MBIO a démarré le 22 février avec un effectif de 19 apprenants bien motivés
On continue donc, à Courcelles Chaussy, notre engagement dans la formation bio et son implication dans le territoire, en particulier avec Bio en Grand Est, le GIEE AGIR, ...ainsi qu'avec nos partenaires transfrontaliers : luxembourg et wallonie!"


De la part de Philippe Meyer, Responsable de la formation BP REA, Orientation MARAICHAGE BIOLOGIQUE, 2 mars 2021


Tout savoir sur le MOOC BIO: visioconférence de présentation, le 11 Mars 2021 à 13h00

image mooc_bio.png (0.1MB)
VETAGRO SUP et Reso'them Formabio vous proposent une courte visioconférence pour vous présenter ce MOOC et répondre à vos questions. Merci de vous inscrire en répondant au sondage disponible sur la plateforme collaborative RESANA-Reso'them-Formabio. Si vous n'êtes pas inscrits sur cette plateforme accessible nominativement à toute personne de l'enseignement agricole public/privé et à nos partenaires de l'agriculture biologique : merci d'en faire la demande par mail à francoise.degache@educagri.fr.
Si vous ne pouvez pas suivre la visioconférence, voir: comprendre et questionner l'agriculture biologique

Françoise Degache, 16 février 2021

Journée FUTURS AGRICULTEURS BIO le 1Avril 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes

image FRAB_AuRA.png (0.6MB)
Le réseau des agriculteurs bio d'Auvergne-Rhône-Alpes vous donne rendez-vous, le 1er avril, dans toute la région, pour une journée technique et participative, sur les systèmes en agriculture biologique, pour diffuser les techniques alternatives. Les lycées agricoles du Valentin, de Rochefort-Montagne, de Moulins-Neuvy, de St Gervais d'Auvergne et de Brioude-Bonnefont sont partenaires de cette journée. Professionnels ou futurs professionnels du monde agricole : enseignants, formateurs, élèves, apprentis, étudiants, candidats à l'installation, agriculteurs-rices, salariés agricoles, conseillers...sont les bienvenus !
Membres de l'enseignement agricole, vous êtes invités à vous inscrire à l'une de ces journées bi-départementales et à diffuser largement l'information à vos contacts.
Les organisateurs sont à votre écoute pour répondre à vos questions et adapter le programme à vos attentes: voir programmes et contacts pour inscription
Programme_des_6_vnements_organiss_dans_toute_la_rgion.pdf (68.7kB)
F. Degache avec Alice ODOUL, FRAB AuRA , 10 février 2021

Première formation du secteur "transformation agroalimentaire "à orientation bio"

image ISNAB.png (0.3MB)
La région Nouvelle Aquitaine est encore une fois la première à proposer une formation à orientation AB dans un autre secteur que le secteur production. En effet, après le lycée privé ROC FLEURI de Ruffec et un BTS technico-commercial, c'est au tour de l'ISNAB de proposer un BTS Sciences et Technologies des Aliments à orientation BIO. Cette formation pourra se dérouler grâce à des conventions avec des entreprises agro-alimentaires certifiées en AB et grâce aux travaux pratiques de génie alimentaire menés au plateau technique du CRT AGIR partenaires du RMT Transfobio.
Il est d'ailleurs à noter que la région Nouvelle Aquitaine voit le nombre de formation à orientation BIO augmenter, grâce également à un bac pro productions horticoles au LPA de THURE.
Voir circulaire de juin 2020:2020357_final_orientationbio.pdf (0.2MB)
Françoise Degache, 9 février 2021

Formation "Accompagner les projets de développement et de pédagogie de l'AB" dans les établissements de formation agricole

image radinghem.png (0.2MB)
Après la formation de Novembre en visio avec en majorité des participants d'Auvergne Rhône-Alpes, la Bergerie Nationale proposait, du 2 au 4 février 2021, une nouvelle formation avec l'exemple du projet de conversion de l'exploitation de l'agricampus de Laval. Constatant le faible nombre d'inscrits, nous avons du annuler la formation et nous vous en proposons une nouvelle formation du 23 au 25 mars 2021 avec l'étude du projet de conversion de Radinghem et du Quesnoy (Haut de France) ainsi que le témoignage de Brémontier-Merval.
Le programme prévisionnel en VISIO est disponible: Programme_prev_PNF_VISIO_AB__Mars_2021.pdf (0.7MB) Pour vous inscrire: ICI
Et le catalogue de formation du CEZ Rambouillet: 202101Catalogue_PNF_2021.pdf (3.0MB)
Françoise Degache, 5 février 2021

L' AB de l'enseignement agricole dans les médias

image montmorillon.png (1.0MB)
Après les 3 articles sur le site territoirebio de la FNAB (voir ci-dessous), les conversions à l'agriculture bio des exploitations d'établissements publics de formation font parler d'elles. Le directeur de l'EPLEFPA de Montmorillon, Guillaume Dupuits, nous a fait parvenir un reportage de la chaine TV de l'Indre sur la conversion de l'atelier caprin lait, bel exemple d'une certification AB valorisant la reconception du système de production.

image sauternes.png (0.8MB)
C'est sur la revue du vin de France que, Miguel Aguirre, directeur du château "La Tour Blanche" de l'EPLEFPA de Bordeaux-Gironde, est à l'honneur: Sauternes sur un air de fraicheur. "On sent qu’enfin il se passe quelque chose de positif", observe Miguel Aguirre, dans cet article qui précise que "l’intégralité du vignoble de la Tour Blanche vient de passer en phase de conversion bio".
Signalons pour terminer, un article de la revue "La Montagne", repéré par ABIODOC, exposant les travaux pédagogiques de 2 enseignants de l'EPLEFPA de Tulle-Naves avec des BTSA (Analyse Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) et PA (Productions animales) : Des étudiants en quête de solutions.

Françoise Degache, 29 Janvier 2021

Trois nouvelles formations à orientation AB en Provence-Alpes-Côte d'Azur dont les premiers certificats de spécialisation à orientation AB en France

image CS_PPAM.png (0.2MB)
La dynamique de l'agriculture biologique se poursuit dans la région sudPACA et l'enseignement agricole y participe. En effet, vu la demande des acteurs de la filière et la progression des plantes à parfum, aromatiques et médiciales (les PPAM), les CFPPA du campus Vert d'Azur d'Antibes et de l'établissement de Digne-Carmejane, site de Forcalquier, vont pouvoir proposer un certificat de spécialisation PPAM à orientation AB. Ces 2 formations continues pour adultes pourront s'appuyer sur de nouvelles productions de PPAM sur la ferme de Carmejane, sur la parcelle agroforesterie d'Antibes et sur des partenariats avec des producteurs, Agribio06 et Agribio04 .
image IMG_20190502_122904_800x600.jpg (0.4MB)
La filière viticulture bio de la région n'est pas en reste: l'exploitation viticole Chateau Mongin d'Orange est certifié AB depuis plusieurs années et le lycée proposera à la rentrée prochaine un baccalauréat professionnel conduite de l'exploitation viti-vinicole (CGEVV) à orientation BIO en formation initiale.
Avec ces 3 nouvelles formations, la région propose donc 12 formations à orientation AB et une formation en AB: la licence professionnelle AB "conseil et développement" sur le campus Louis Giraud à Carpentras.

Françoise Degache, 22 Janvier 2021



La FNAB valorise les actions de l'enseignement agricole sur son site territoiresbio:

image territoirebio.png (0.6MB)
De nombreuses actions de partenariat sont menées par les réseaux bio locaux pour accompagner les établissements dans leurs projets:
- de conversion des exploitations de lycées à l'agriculture biologique:ICI,
- de mise en place de formations à orientation BIO: ICI,
-de développement de l'alimentation bio dans la restauration collective :ICI.
Ces articles citent de nombreux exemples et vous pouvez retrouver les formations à orientation AB et les fermes en AB sur ce blog.

Françoise Degache, 06 Janvier 2021

Des partenariats en action pour "Enseigner à Produire Autrement (EPA) pour les transitions et l'agroécologie"

Le 9 décembre fut une journée chargée pour des membres du réseau FORMABIO puisque ce jour-là, deux comités de suivis de convention ont été organisés en visioconférence.
image ITAB1.png (12.3kB)
Dès 9h00, le comité de suivi de la convention ITAB-DGER a rassemblé 7 personnes des 2 structures pour faire le point sur les actions de partenariat menées: recherche et développement dans des projets financés par les fonds CASDAR ou dans des Réseaux Mixtes technologiques: RMT, communication et valorisation lors de différents événements.

Voir le diaporama: Comit_Suivi_convention_ITABDGER_Dec2020_V4.pdf (0.6MB) Des projets d'expérimentation et de démonstration multisites (action 3-3 du plan EPA2) sont à envisager en particulier avec les établissements voisins des structures d'ITAB-LAB.

image FNAB1.png (36.7kB)
Puis, à 16h30, 14 personnes se sont retrouvées pour le comité de suivi de la convention FNAB-DGER. Luc Maurer, adjoint à la Directice Générale de l'Enseignement et de la Recherche, et Guillaume Riou, président de la FNAB, ont introduit ce comité , avant que soient déroulées les différentes actions et leurs perspectives pour 2021. Parmi les nombreuses actions, citons en particulier celle menée par la FNAB auprès des agriculteurs de leur réseau pour leur permettre d'accueillir des apprentis, ou celle menée conjointement par les 2 parties, pour accompagner les projets de conversion des fermes des établissements de formation et pour la mise en oeuvre de la loi EGALIM.
Signalons aussi que 4 régions ont déjà signé une convention DRAAF-FRAB et que 4 autres s'apprêtent à le faire.
Voir le diaporama: Comit_Suivi_convention_FNABDGER_Dec2020_V4.pdf (1.4MB)
De nombreux projets de partenariat sont en travaux: formations, interventions communes sur l'outil PARCEL, organisation de conférences et ateliers lors des journées Terr'eau BIO de juin 2021 en Haut de France.

Une nouvelle convention FNAB-DGER devrait voir le jour en 2021 et sera élaborée en cohérence avec le plan EPA2

Françoise Degache, 16 décembre 2020

Trois établissements de formation impliqués dans le projet RESILAIT

image resilait.png (0.1MB)
Le 19 novembre, a eu lieu le colloque de restitution du projet RESILAIT, financé par les fonds du CASDAR et porté par l'ITAB.
Ce projet a analysé les facteurs de résilience des systèmes laitiers biologiques bovins, ovins et caprins avec la participation de 3 établissements: Coutances (Bovins), St Affrique (Ovins) et St Genet-Malifaux, un des 2 sites du Campus AGRONOVA (caprins). De nombreuses ressources (références, vidéos, recueil de dessins..) sont disponibles sur le site internet de l'ITAB.
image resilait3.png (0.7MB)
Lors de la restitution, François Maleysson, formateur à St Genest-Malifaux a présenté les travaux menés par les 3 établissements avec des BTS ACSE (par apprentissage et à orientation AB), des BPREA (également à orientation bio) et des licences pro AB conseil et développement. Cinquante enquêtes auprès des éleveurs (à St Genest-Malifaux, sélectionnés avec l'ARDAB) ont été réalisées pour étudier leur trajectoire, de leur installation à la transmission de leur ferme . Un photolangage (sur des dessins) a permis un travail sur la perception de la bio, comme facteur de résilience et, dans un projet tutoré, les licences pro de St Affrique ont travaillé sur une analyse de la résilience. Voir vidéo participation de l'enseignement agricole .
"Ce travail, conçu comme une commande, répond pleinement aux attentes du diplôme" précise François Maleysson qui souligne que l'enseignement a eu une réelle place dans ce projet.
Ce type de participation s'est avéré extrêmement profitable tant pour les apprenants que pour le transfert de compétences vers les équipes de formation.
Ce travail est à faire connaitre très largement pour mieux comprendre comment les formations peuvent s'intégrer dans ce type de projet. De plus, un outil pédagogique a été contruit et peut être réutilisé dans les formations: outil pédagogiquepour aider à l'appréhension de la question de la résilience en élevage, dans les formations agricoles
Lors de la restitution du 19 novembre, seulement 15 participants d'enseignement agricole sur 232 inscrits étaient présents et nous avons donc en projet de valoriser ces travaux lors d'autres occasions (PNF, webinaires, rencontres...)
Françoise Degache, 15 décembre 2020

Agriculture BIO et enseignement agricole dans la Puy de Dôme et l'Allier

image BIO_63.png (12.2kB)
A l'initiative de Bio 63 et d'Allier BIO, une journée d'échanges avec l'enseignement agricole de ces 2 départements a eu lieu jeudi 19 Novembre. Des enseignants, formateurs, directeurs d'établissement et d'exploitation des établissements de Marmilhat, Rochefort-Montagne, Moulins, Montluçon, Breuil sur Couze, de la MFR de Saligny sur Roudon et de Vetagrosup avaient répondu présents.
image Allier_BIO.png (14.1kB)
Après un temps de présentation de la bio dans les 2 départements concernés, Bio 63 et Allier Bio ont développé leurs actualités: accompagnements des "futurs bio" et des liens apiculteurs-céréaliers, appuis au maraîchage et aux filières locales, engagement dans 2 territoires à enjeu EAU...
Les établissements ont présenté leurs actualités: formations à orientation bio, projet de conversion de leur exploitation, salon du maraîchage et de la production fruitière bio...Puis des échanges ont permis de travailler sur les perspectives d'actions communes dont la journée du 1er avril 2021: journée "futurs bio" sur l'autonomie alimentaire des élevages face au changement climatique.
Un beau dynamisme du partenariat "réseaux bio" et enseignement agricole, illustration de terrain des conventions FNAB-DGER et FRAB-DRAAF AuRA !
Françoise Degache, 24 novembre 2020

Première formation en VISIO : Accompagner les projets de développement et de pédagogie en agriculture biologique

image PNF5.png (0.1MB)
Le projet Roannais-4A "Apprendre Autrement au lycée de Chervé pour développer l'Agroécologie et promouvoir une Alimentation durable" et le projet de conversion bio de son exploitation, ont motivé l'organisation de cette formation avec l'établissement de Roanne-Chervé.



image PNF6.png (0.2MB)
Quatre enseignants de cet établissement, deux du lycée de Moulins, un formateur du CFPPA d'Angoulême et un du CFPPA du Morvan ont suivi, dans un premier temps, l'intervention de l' ARDAB : « Se convertir à l’AB : Démarches, Réglementations et évolutions prévues du cahier des charges ».


image PNF_4.png (0.3MB)
Le lendemain, il s'agissait de découvrir et d'échanger sur 2 exploitations : celle du lycée de Tulle-Naves, déjà en BIO, présentée par Hervé Longy (ancien directeur de cette exploitation) et celle de Roanne présentée par Jennifer Lassene (disposant d'un temps de travail sur le projet "tiers-temps": DevAgroPerf). L' exploitation de Tulle-Naves a d'ailleurs été analysée par la grille ESR: efficience-substitution-reconception. Après la présentation et des échanges sur les outils pédagogiques pour enseigner l'AB, la formation s'est terminée par un travail de groupe sur la conception de séquences pédagogiques.
Malgré l'absence de visites et d'échanges en "off" pendant des temps de convivialité, tous les participants ont été très satisfaits de cette formation.
La Bergerie Nationale (Inés Plumecocq, chargée de mission AB) et les animateurs Reso'them travaillent déjà à l'organisation de 3 formations du même type en 2021. L'établissement de Laval et la région Pays de Loire pourraient être le prochain support de formation en Janvier. Donc, surveillez bien l'offre de formation 2021 de la Bergerie Nationale!
Françoise Degache, 18 novembre 2020


Quoi de neuf sur la BIO en Pays de Loire?

image pedagobio.png (0.2MB)
Le 5 novembre 2020, la chambre d'agriculture des Pays de Loire organisait une journée sur la pédagogie de la BIO. 25 personnes d' établissements privés et publics ont suivi cette journée en visio à retrouver sur: https://pays-de-la-loire.chambres-agriculture.fr/index.php?id=2959053&no_cache=1. Les CFPPPA de Segré, d'Angers-Le Fresne et de Laval, l'ESA d'Angers, les lycées de St Herblain et du Mans étaient représentés et ont pu suivre le programme suivant:
- L' agriculture biologique : panorama de la production et de la consommation, par Christine GOSCIANSKI, Chambre d'agriculture Pays de la Loire
- Quelles nouveautés dans la réglementation bio 2022 ? par Sandrine THOMAS, INAO
-Réglementation, adaptation des marchés et structuration des filières : tout est lié ! par Charlotte BERCHON, DRAAF
-Enseigner la bio : comment procéder en pratique ? par Léna LEDUCQ, DRAAF ; Mélanie GOUJON, Chambre d’agriculture des Pays de la Loire ; Patrick LEMARIE, CAB et Sophie VALLEIX, Vetagro Sup: retour d’expériences et échanges des participants, trois exemples pratiques pour introduire la bio dans la pédagogie, panorama des ressources pédagogiques disponibles,
- Atelier pratique sur la conception d’une séquence pédagogique "bio" .
Lors de ces 2 dernières séquences, les participants ont travaillé sur des séquences pédagogiques en lien avec des projets de leur territoire et permettant des interventions des conseillers bio pour un partenariat constructif.

Françoise Degache, 17 novembre 2020




Une rencontre FORMABIO en VISIO

le 21 septembre 2020

image formabio_visio.png (0.8MB)
Après l'annulation au printemps du congrès mondial de la BIO, celle du salon "La Terre est notre métier" nous a été annoncé quelques jours avant la date d'ouverture du salon. En catastrophe, nous avons annulé les rencontres FORMABIO à Rennes et organisé une VISIO avec l'aide de la FNAB. Des diaporamas ont été présentés à tous: AB et enseignement agricole et présentation d'ABIODOC . Puis nous avons pu travailler en ateliers:
1- Mettre en place une formation à orientation bio, c'est possible !
2- Convertir l'exploitation en AB de mon établissement, ça veut dire quoi ? Reconception et AB : pourquoi ? comment ?
3- Comment améliorer l'utilisation des outils d'ABIODOC? Quelle communication pour des actions réseau bio-établissements de formation?
Les 3 diaporamas des ateliers sont à retrouver ci-dessus, et dans les actes de cette demi-journée.

Françoise Degache, 9 Octobre 2020


Des vidéos et des outils pour envisager l'AB dans l'enseignement agricole


image video_bremontiermerval.png (1.3MB)
Alors que l'exploitation de Bremontier-Merval est valorisée dans une courte vidéo réalisée par l'Agence BIO , le collectif RESO'THEM vous propose une méthode d'entretien stratégique aboutissant à la proposition de chantiers pour la transition agroécologique.
image video_entretien_stratgique.png (0.4MB)
Voir: vidéo entretien stratégique

Pour aller plus loin, un vadémécum des méthodes de diagnostics et de certifications est disponible, avec page 22, une fiche sur le diagnostic de conversion à l'AB, réalisable en partenariat avec le réseau BIO de votre territoire.
De plus, depuis Juin 2020, une nouvelle note de service vous permet d'envisager la reconnaissance d'orientation AB de certaines formations, voir: 2020357_final_orientationbio.pdf (0.2MB)
Les animateurs de Reso'them sont à votre disposition pour tout appui nécessaire.

Françoise Degache, 8 Octobre 2020

Des formations en VISIO ou en présentiel!


image IMG_20191010_105534_640x480.jpg (0.3MB)
Cet automne, 2 formations étaient proposées par la Bergerie Nationale :
- En Octobre, EPLEFPA de Romans: "Des pratiques de permaculture et de biodynamie pour une production maraîchère diversifiée en AB", action n°580 263.
- En Novembre, EPLEFPA de Roanne: Accompagner les projets de développement et de pédagogie de l'agriculture biologique, action n°580 265.
La formation d'Octobre a été annulée et devrait vous être proposée en visio selon la disponibilité des 2 intervenants prévus, puis, si c'est possible, une journée sur le terrain pourrait être envisagée en Octobre 2021.
La formation de Novembre devrait avoir lieu du 16 au 18 novembre 2020 , probablement en VISIO et non à Roanne. Voir Programme_PNF_Accompagner_les_projets_en_AB_2020.pdf (0.7MB) .
Pour vous inscrire: Fiche_inscription.pdf (93.0kB)
De plus, cette formation permettant de travailler sur le projet de conversion de l'exploitation de l'établissement devrait également être organisée à Laval en Janvier 2021(dans le cadre du programme national de formations: PNF) et, en fonction de vos demandes, nous pouvons envisager de démultiplier cette formation dans le cadre du programme régional de formations (PRF).

  • Françoise Degache, 8 Octobre 2020

Nouvelle formation de spécialisation en agriculture biodynamique

image MABD.png (51.7kB)
Le Mouvement de l’Agriculture Biodynamique propose, en partenariat avec le CFPPA de Segré (49), un nouveau module de formation pour développer des compétences professionnelles en agriculture biodynamique.

image Segr.png (0.2MB)
Pour la découvrir: un webinaire d'introduction!
Vendredi 18 septembre 2020 de 10h à 11h.
Vendredi 2 octobre 2020 de 17h à 18h.
Ce parcours de formation s’adresse aux agriculteurs, salariés agricoles et porteurs de projets ayant déjà une formation agricole solide (BPREA, BTS, Ingénieurs…) et/ou une bonne expérience professionnelle en agriculture biologique. Elle s’adresse aussi aux conseillers, techniciens, formateurs, ainsi que toute personne impliquée dans le monde (para)agricole. Sur la base des connaissances déjà maîtrisées en agronomie et agriculture biologique, cette formation propose un parcours de spécialisation permettant de mettre en œuvre efficacement la biodynamie sur la ferme ou le domaine.
Objectifs de la formation : Comprendre et mettre en œuvre la biodynamie,
Cette formation est adossée au référentiel du BPREA en agriculture biodynamique et habilitée par la DRAAF Pays-de-la-Loire.
La formation s’articule autour de 2 modules théoriques (70h et 175h) et d’un stage pratique de 4 semaines sur une ferme ou un domaine en biodynamie :
La première session 2020/2021 aura lieu sur 7 semaines de formation "théorique" (avec beaucoup d'observation de terrain) complétées par 4 semaines de stage pratique sur un domaine en biodynamie
Les sessions se répartissent du 16 novembre 2020 au 23 avril 2021.
Modalités d’inscription et de financements: Cette formation peut être entièrement prise en charge par les organismes financeurs de la formation professionnelle (Pôle Emploi, Région, Fongécif et autres OPCO).
Rapprochez-vous du CFPPA de Segré pour étudier votre candidature : contact@cfppa-segre.com ou au 02 41 61 05 30.
Pour tout renseignement complémentaire sur les objectifs et le contenu de la formation, contactez Olivier Clisson du MABD : o.clisson@bio-dynamie.org ou au 06 84 20 97 53.

Martin QUANTIN, Mouvement de l'Agriculture Biodynamique, 3 septembre 2020

  • Diplôme de spécialisation en agriculture biologique en Belgique

image Attach0.png (3.7MB)
3 jours de cours, travaux et visites par semaine (700 heures en sur une année) Stages en alternance
Cours donnés par des professionnels du secteur de l’agriculture biologique :
- Aspects techniques : production, transformation, maraîchage, grandes cultures, élevage
- Aspects économiques : marchés, filières, commercialisation
- Aspects réglementaires : normes bio et normes sanitaires
- Entreprenariat : plans financiers, gestion économique
- Aspect conseil : animation et gestion de groupe
Partie importante consacrée à l’intégration professionnelle des étudiants dans le secteur de l’agriculture biologique (séminaires, travaux de terrain, visites)
Public-cible : toute personne désirant travailler dans le secteur de l’agriculture biologique (production, transformation, vente, conseil, contrôle, accompagnement de la conversion, etc.).
Conditions d’accès : être détenteur d’un bachelier en agronomie ou équivalent (BAC +3)
Renseignements et inscriptions : www.hepn.be/agronomie ou +32/81.77.59.29 ou francois.de_gaultier@profs.hepn.be
Rentrée le 23 septembre 2020 à 9h à Ciney (proche de Namur)
Pour en savoir plus: Formabio_septembre_2020_texte_long.pdf (0.1MB) et une VIDEO https://www.facebook.com/watch/?v=323623349051149&extid=KSEYgOmD5EuGa4Lf
François De Gaultier, professeur HEPN, 3 septembre 2020

Deviens éleveur BIO

image logo_cfppa_coutances.png (9.3kB)
Près d'un tiers des éleveurs vont arriver à la retraite dans les 5 ans à venir , et parmi eux , de nombreux éleveurs laitier bio.
Ils s'inquiètent de ne pas trouver de repreneurs, et de risquer voir leur exploitation repartir au conventionnel et à l'agrandissement de grosses exploitations, au détriment de l'agriculture de type familiale.
Dans les centres de formation nous constatons que beaucoup de candidats en reconversion professionnelle ont le projet de se diriger vers le maraîchage bio mais très rares sont ceux qui visent l'élevage laitier bio.
Le CFPPA de Coutances et d'autres partenaires fait le pari que cela est encore possible en proposant un dispositif nouveau. Il commence fin août par un voyage de découverte et rencontre d'éleveurs laitiers bio dans leur diversité avant de proposer aux candidats un parcours de formation et d'expérience en élevages sur un ou 2 ans. Des vocations se révèleront-elles?
Plus d'infos à retrouver sur Brochure_Ppinire_DL_VF2.pdf (0.6MB) Contact: cfppa.coutances@educagri.fr

Philippe DESHAYES, Directeur du CFPPA de Coutances, 2 juillet 2020

Les journées BIO de l'automne

image journes_formabio.png (0.2MB)
Vous avez un projet de formation à orientation BIO , un projet de conversion bio d'un atelier de l'exploitation ou un projet de partenariat avec le réseau bio de votre territoire, ces journées vous concernent! Vous êtes déjà en action dans des formations à orientation bio, dans des projets de partenariat ou sur des ateliers bio de exploitation, venez nous rejoindre! Malgré les incertitudes de Septembre et le report en 2021 du congrès mondial de la BIO,
nous maintenons les journées FORMABIO du 21 et 22 septembre 2020, le salon "la terre est notre metier" étant egalement maintenu.
  • Pour votre participation à ces journées, merci de bien vouloir effectuer une pré-inscription sur le blog: journées Formabio: http://formabio.blogspot.com/
De plus, 2 formations sont proposées par la Bergerie Nationale:
- Du 6 au 8 Octobre 2020, EPLEFPA de Romans: Des pratiques de permaculture et de biodynamie pour une production maraichère diversifiée en AB
action n°580 263
- Du 2 au 4 Novembre 2020, EPLEFPA de Roanne-Chervé: Accompagner les projets de développement et de pédagogie de l'agriculture biologique
action n°580 265
Pour vous inscrire: fiche_inscription_VIERGE.pdf (93.0kB)
  • Donc plusieurs choix s'offrent à vous...n'hésitez plus, inscrivez-vous!
A bientôt

Françoise Degache, 29 Juin 2020


Des exploitations d'établissements de formation en conversion BIO en Nouvelle Aquitaine

image IMG_20200211_141742_800x600.jpg (0.2MB)
Les animateurs Reso'them missionnés par la DGER pour valoriser la transition agroécologique des exploitations de l'enseignement agricole ont pu faire plusieurs visites en début d'année 2020. Signalons donc tout particulièrement 2 établissements en conversion AB.
  • Le site de Bergerac de l'établissement de formation de Dordogne, a déjà 11,5 ha de vignes AB et va étendre la bio à l'ensemble de ses 31 ha d'AOP Montbazillac et Bergerac. (en photo: Benjamin Boisson, directeur d’exploitation)

image IMG_20200213_135543_800x639.jpg (0.2MB)
Le site de Neuvic de l'établissement de formation de Haute-Corrèze va démarrer sa conversion pour pouvoir fournir en viandes bovines BIO sa cuisine centrale. Cette conversion permettra à l'établissement, réputé pour ses formations de BTS GPN, de renforcer sa notoriété dans le domaine de l'environnement. Comme le dit le directeur d'établissement, Eric Cazassus: "on doit servir de lieu d’échanges et montrer aux professionnels qu’il est possible de concilier écologie et économie ». (en photo: le directeur d’exploitation, Bruno Botuha)
Retrouvez les articles sur ces exploitations sur le site adt.educagri.

Françoise Degache, 6 mai 2020

Les exploitations BIO des établissements de formation au temps du COVID19

image Aurillac.png (0.9MB)
Depuis le début du confinement, Reso'them diffuse des "stories d'exploits": courts témoignages de directeurs d'exploitation et d'ateliers technologiques mettant en place les gestes barrières et des solutions pour continuer à produire et à vendre.


image Carpentras.png (0.9MB)
Vous pouvez retrouver ces vidéos sur la chaine Resothem pour visionner plus particulièrement les exploitations entièrement en BIO d' Aurillac , de Rochefort-Montagne et de Rambouillet, ainsi qu' Avignon, Coconi (Mayotte) et Fayl-Billot pour leur production maraichère BIO, Bressuire et Pontivy pour des élevages de volaille et Carpentras avec des vergers de pommiers AB.

Françoise Degache, 29 avril 2020


Futurs techniciens agricoles font leur « Culture » Bio !

image BD00Groupe20200312_122520.jpg (0.1MB)

Une grande première pour Bio 63, association de développement de la Bio sur le Puy-de-Dôme : une journée technique Grandes Cultures Bio organisée exclusivement pour un public d'apprenants agricoles.

image imhdekhgannilgga_800x499.jpg (0.3MB)
L'idée a germé il y a quelques mois dans les têtes des céréaliers du groupe « Bio Motivés de Limagnes », animés d'une volonté forte de partage et de transmission. Une curiosité de rencontrer et de donner envie aux nouvelles générations d'agriculteurs de pratiquer une agriculture plus respectueuse de l'environnement et porteuse de sens. C'est sur la ferme de la famille Brun, à Thuret, que le grand rassemblement s'est déroulé avec l'arrivée du Printemps. Quatre établissements agricoles de la région ont répondu présents. Les étudiants de BTSA des écoles de Brioude, de Marmilhat et du Breuil-sur-Couze, ainsi que ceux de la Licence Pro Agriculture Biologique Conseil et Développement du site Auvergne-Limousin se sont côtoyés tout au long de la journée.
Lire l'article entier GC__Article_JourneeTechniqueCulturesEnseignementAgricole.pdf (0.3MB)
Elodie de MONDENARD, Animatrice technique grandes cultures à BIO63, 23 mars 2020

L'agroforesterie intraparcellaire : un agro-écosystème spécifique


image Journe_Agroforesterie_Romans_03_2020_e_Bergerie_Nationale_5_800x600.jpg (0.2MB)
Jeudi 12 mars 2020, le lycée Terres d'horizon de Romans-sur-Isère(26) a accueilli 150 personnes: professionnels et apprenants de l'établissement, de la MFR d'Anneyron et des établissements de formation agricole de Valence, Montravel (St Etienne, 42), La Motte-Servolex (Chambery, 73), L'Isle sur la Sorgue (84).
Un invité de marque, Marc Dufumier a introduit la journée aux côtés de Marylène Ganchou, directrice de l'établissement, avant des présentations en salle de différents intervenants de l 'agglomération de Romans-Valence, d'Agroof, de la chambre d'agriculture 26 et de l'INRAE de Gotheron.
image Journe_Agroforesterie_Romans_03_2020_e_Bergerie_Nationale_8_600x800.jpg (0.1MB)
L'agglo, dont 45% de sa surface est rurale avec 20% d'AB, continue à mener une politique agricole dynamique pour la protection des captages prioritaires. Agroof suit depuis 2014 le projet arbratatouille pour étudier la production de tomates en AB sous des arbres subissant des tailles différentes. La chambre d'agriculture de la Drôme étudie la plateforme TAB où des rangs de pêchers alternent avec des grandes cultures et l'INRAE expose avec brio le raisonnement ayant entraîné la mise en place d'un verger circulaire pour produire sans intrants. L'après-midi a permis aux BTS PH de l'établissement accompagné par leur enseignant Guilhem Herranney, de présenter leurs projets de conceptions innovantes en agroforesterie. Sur des parcelles de 1000 m2, les systèmes de productions en association kiwi/menthe, amandiers/artichauts et autres sont à l'étude !

Françoise Degache, 20 mars 2020


Du théâtre pour déjouer les injustices subies par les femmes

image tracteur.png (0.5MB)
Du 2 au 6 mars, quatre comédien(ne)s de la D'Éme de compagnie étaient présents au lycée agricole de BOURGES pour monter une séance de théâtre participatif sur le thème de la place des femmes dans l'agriculture. Ce projet s'est construit en partenariat avec la fondation Raja et la Fédération nationale d'agriculture biologique (action suivie dans la convention nationale FNAB-DGER avec une aide financière de la DGER via la Bergerie Nationale), dans le cadre du projet 100 % citoyenneté soutenu par le Conseil Régional de Centre Val de Loire.

image Theatre_forum_4_et_5_mars_2020_17_800x533.jpg (0.2MB)
Les comédien(ne)s ont mis en scène des situations d'inégalités entre hommes et femmes et ont ensuite demandé aux élèves de relever les problèmes posés par ces situations : un garçon jaloux qui demande à sa petite amie de supprimer tous les contacts masculins de son téléphone, une stagiaire qu'on cantonne aux tâches de nettoyage et à qui on ne fait pas confiance pour conduire le tracteur, une associée dont on n'écoute pas les propositions d'investissementâ?¦ Dans un deuxième temps, certains élèves ont endossé le rôle d'un des personnages, afin de proposer une version plus équitable ou moins conflictuelle de la situation. Les filles ont ainsi montré qu'en s'affirmant plus nettement elles parvenaient à remettre les garçons à leur juste place. Le public s'est en même temps rendu compte qu'il faut trouver le bon mot et la bonne attitude pour ne pas envenimer les situations délicates.
Espérons que cette expérience permettra aux apprenti(e) comédien(ne)s et au public présent de savoir mieux réagir face aux fréquentes situations d'injustice faite aux femmes.
Simon Gilardi, Enseignant-animateur Education socioculturelle au lycée agricole de Bourges, 9 mars 2020

Un nouveau site proposé par la FNAB

image territoiresbio.png (16.4kB)
Lors du salon de l'agriculture, sur le stand de l'Agence BIO, la FNAB a lancé la plateforme TerritoireBio où vous retrouverez des vidéos, l'outil PARCEL, des formations, une carte des territoires BIO... Quelques exemples avec l'enseignement agricole partenaire:
- Le CFPPA de Die avec biovallée dans la Drôme
- L' EPL de Précieux,site de St Genest-Malifaux avec le PNR du Pilat
- L'EPL de Douai pour les espaces test de l'agglo (non cité sur le site mais cité par un élu lors de la présentation au SIA)
A retrouver sur: territoiresBIO
Avec également des dossiers: Bio et changement climatique, bio et biodiversité, bio et eau, bio et santé...
Si vous participez à ces travaux avec des partenaires du réseau BIO, merci de nous transmettre quelques lignes et des photos pour une valorisation sur ce blog
Françoise Degache, 9 mars 2020

Des nouvelles du SIA sur le stand de l'Agence BIO
image IMG_6069_800x600.jpg (0.3MB)
Mercredi 25 février au salon de l'agriculture, sur le stand de l'Agence Bio, la Bergerie Nationale est venue faire découvrir ses produits laitiers bio. Produits et transformés sur site, les yaourts de la Bergerie sont vendus en circuits courts principalement pour la restauration collective locale. Cette journée était dédiée à la restauration collective et à la loi EGalim qui fixe l'objectif d'introduire en restauration collective 20% de produits bio.
Le réseau Formabio, la chargée de mission AB de la Bergerie Nationale et ABIODOC étaient aussi présents pour répondre aux questions sur les formations, certificats de spécialisation et licence professionnelles à orientation AB.
Inés plumecocq, chargée de mission AB à la Bergerie Nationale, 5 mars 2020


Le réseau Formabio et 2 établissements sur le stand de l'Agence BIO au salon de l'agriculture 2020
image IMG_20200221_094918_800x600.jpg (0.3MB)
  • Du 22 au 28 février, vous pouvez nous retrouver sur le stand de l'agence bio où vous retrouverez des informations sur les formations à orientation AB, sur le MOOC BIO, sur les certificats de spécialisation et sur la licence pro AB conseil et développement.
De plus , ABIODOC sera aussi présent du 25 au 27 Février.
Le 26 Février, l'Agence BIO organise, une journée d'animations sur la restauration collective et la loi EGalim visant un objectif de 20% de produits BIO.
image graines_de_toqus.png (1.0MB)
A cette occasion, 2 établissements de formation seront présents sur son stand.
La Bergerie Nationale propose une dégustation de différents produits de l'exploitation : yaourts, fromages blancs et tommes.
Le campus Vert d'Azur, lauréat de l'appel à projet « Tous écoresponsables, on parie ! » présente les actions menées dans un cadre pluridisciplinaire et inter-établissement. Un diaporama et une vidéo sur le concours « Graines de Toques » avec une classe de 1ère STAV et une classe de 1ère Bac PRO du lycée hôtelier voisin, ont été réalisés et différents outils de communication : exposition itinérante, journal « autrement » et livres de recettes seront consultables.
Consulter le diaporama ICI .
Des actions et un beau projet pour une mobilisation des jeunes autour de l'alimentation durable !

Françoise Degache, 17 Février 2020

Des réunions pour préparer de nouveau dossiers de formation à orientation BIO, avec FORMABIO

image st_affrique.png (0.6MB)
Le 7 février, le lycée agricole de la Cazotte à St Affrique, a accueilli une réunion régionale organisée par le SRFD. Huit établissements étaient présents: 7 CFPPA et 1 lycée professionnel sont venus s'informer sur la note de service permettant de faire reconnaître l'orientation AB des formations puis ont travaillé sur des projets de BPREA, certificats de spécialisation et Bac professionnel production horticole.
image Brive.png (0.4MB)
Le 12 février, c'est au tour de l'EPLEFPA de Brive-Voutezac de réunir toute l'équipe de direction pour envisager l'orientation AB de 3 formations: le BTS PH (productions horticoles), le bac pro PH et le CAPA MA. Un travail d'enquête auprès des professionnels sera nécessaire avant d'envisager l'orientation AB du BTS Technico-commercial. Il est à noter que la nouvelle note de service sur les formations à orientation AB intégrera la demande d'orientation AB des certificats de spécialisation, pour que les candidats puissent ensuite avoir la mention AB sur leur certificat.

Françoise Degache, 14 février 2020

La région Nouvelle-Aquitaine ouvre le premier BTS Technico-commercial à orientation BIO
image lyce_roc_fleuri.png (0.9MB)
Grâce à l'équipe dynamique du lycée privé ROC FLEURI à RUFFEC en Charente, le premier BTS technico-commercial à orientation AB ouvrira en septembre 2020. Il répondra à la demande grandissante de la filière bio pour des techniciens commerciaux mieux formés aux modes de production des produits BIO, aux spécificités et acteurs de la filière. De plus, grâce à de nombreux partenariats (dont interBIo Nouvelle Aquitaine, BIo Nouvelle Aquitaine...) l'établissement propose un module d'Initiative locale (MIL), répondant aux attentes du territoire: "les produits Bio pour relocaliser l'alimentation". Retrouver la fiche de la formation dans la rubrique "Formations longues".
Françoise Degache, 10 Janvier 2020

L'APABA dans l'Aveyron, partenaire de l'ADPSA12 dans un projet TAE (financement CASDAR pour l'enseignement agricole d'un projet de transition agroécologique)
image logo_APABA.png (0.2MB)
Parmi les lauréats à l'appel à projet CASDAR TAE+ (11 projets retenus ), 2 partenaires sont en jeu sur le projet nommé AutoMO : l'APABA ou association pour la promotion de l'AB dans l'Aveyron et l'ADPSA12: association départementale de promotion sociale agricole. Ce projet cherchera à étudier les différentes pistes pour augmenter l'autonomie en matière organique des fermes maraîchères . Il s'agira d'évaluer et de chiffrer l'efficacité de différentes solutions (fumiers d'élevage, tontes produites sur place, engrais verts, broyats de haies,composts divers â?¦) sur la fertilité des sols et le fonctionnement des fermes.
De plus, l'APABA, qui a travaillé sur les besoins professionnels locaux des métiers en élevage et maraîchage, nous transmet le résultat de ce travail : Rfrentiel_mtier_marachage.pdf (0.1MB) Rfrentiel_mtier_levage.pdf (0.1MB) Cet échange de ressources est facilité par la convention nationale FNAB-DGER, et nous espérons que d'autres échanges et partenariats se concrétisent, facilités par de nouvelles conventions régionales FRAB-DRAAF.
Françoise Degache, 8 Janvier 2020




Diversification par le maraîchage BIO dans deux exploitations de lycées horticoles de l'Isère:
image CapturerJPotagerSupport.jpg (0.8MB)
Le collectif RESOTHEM chargé d'accompagner la transition agroécologique des exploitations des établissements de formation, a aussi pour mission de valoriser les actions menées dans le cadre de cette transition. Avec Régis Triollet, animateur du réseau hortipaysage, nous avons donc visité les exploitations de St Ismier (photo du haut) et de La Tour du Pin (photo du bas), et rencontré les acteurs de ces actions.


image IMG_4379_800x600.jpg (0.3MB)
Chaque établissement bien implanté dans son territoire et, en partenariat avec des structures locales, développent des ateliers de production de plants BIO et de production maraîchère pour participer au système alimentaire local et durable en cours ou en projet.
Pour en savoir plus, voir:
- La Tour du Pin: des projets collectifs et florissants pour tous
- St Ismier: une exploitation horti-paysage réinventée et des transitions en chantier!

Françoise Degache, 10 Décembre 2019

Le 19 novembre 2019: 2ème comité de suivi de la convention-cadre de partenariat DGER-FNAB
image FNAB.png (23.0kB)
Après la signature de la convention nationale, le 13 juillet 2017 (voir:convention_partenariat_DGER_FNAB_Vf_SIGNEE.pdf (0.3MB) ), des actions de partenariat sont en cours, et chaque année, le comité de pilotage fait le point sur les actions passées et en projet. Après le bilan mettant en évidence la progression des conventions régionales, ainsi que des présences réciproques dans des assemblées générales ou autre rassemblement, nous avons pu évoquer les difficultés rencontrées dans certaines actions, en particulier par manque de financement. Nous allons tout de même poursuivre nos actions communes pour les journées FORMABIO de Septembre 2020, pour faire connaître l'outil PARCEL, pour créer un réseau d'établissements pilotes ou référents en AB, pour enquêter sur les besoins des établissements et pour organiser des formations.
Pour en savoir plus, retrouver le diaporama utilisé: Copil_convention_FNABDGER_Nov19.pdf (1.2MB) et le compte rendu: 191120_COPIL_DGERFNAB_CRdef.pdf (0.3MB) Bien entendu, précisons aussi que ces actions seront développées dans le cadre du nouveau plan "Enseigner à produire autrement".

Françoise Degache, 10 Décembre 2019

Signature de la convention DRAAF-PACA/Bio de Provence-Alpes-Côte d'Azur

  • image 8173041727045866545.jpg (0.4MB)
Une des actions de la convention nationale entre la Direction Générale de l'Enseignement et de la Recherche (DGER) du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et la Fédération Nationale de l'Agriculture Nationale (FNAB) est la déclinaison régionale de cette convention. Après les régions Auvergne-Rhône Alpes, Haut de France et Centre-Val de Loire, c'est donc la région SUD-PACA qui a signé cette convention lors du 5ème forum des exploitations des établissements de formation agricole de la région au lycée horticole d'Antibes, le 14 novembre 2019. En présence de Philippe Vinçon, directeur général de l'Enseignement et de la Recherche au Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, Patrice de Laurens, Directeur Régional de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, et Yves Gros, président de Bio de provence-Alpes-Côte d'Azur, ont signé cette convention engageant la région dans des actions de coopération entre l'enseignement agricole et les réseaux Bio. Quatre autres régions sont en cours d'échanges et de travaux avec les réseaux BIO pour envisager la signature d'une convention en 2020: Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Pays de Loire et Ile de France. De plus, après le comité de pilotage de la convention nationale DGER/FNAB du 20 novembre, de nouvelles actions sont envisagées: présentation de l'outil PARCEL, organisation de formations et de rencontres, mise en place dans le cadre du plan Enseigner à produire autrement, d'un réseau d'établissements pilotes ou référents en AB...

Françoise Degache, 22 Novembre 2019

Accompagner les porteurs de projet en microfermes: permaculture et production maraîchère diversifiée en AB
Formation organisée à Saintes (17) par la Bergerie Nationale et animée par Inés Plumecocq, chargée de mission AB à la Bergerie et Françoise Degache, animatrice Reso'them/Formabio.
image IMG_20191009_184913_800x600.jpg (0.4MB)
Pour la 4ème fois, ce stage a pu accueillir des formateurs, enseignants et chef de projet autour de cette problématique: comment accompagner les personnes en reconversion dans des projets d'installation en maraîchage diversifiée? Après une mise au point sur les représentations grâce à un Q-sort proposé par les stagiaires de 2018 (et que vous retrouverez dans la rubrique ressources pédagogiques) , des échanges et des visites ont été nécessaires, avant de travailler sur la construction de séances pédagogiques.
image IMG_20191010_105534_800x600.jpg (0.4MB)
Ce stage a donc permis de rencontrer Nicolas Mulon, directeur d'exploitation sur le site du LPA de Chadignac, produisant plantes d'ornements, légumes et plants pour le maraîchage, et, Raphael Perrollaz du Potager de Beauregard. Chez ce dernier, associé à Eric Villate, les stagiaires ont découvert 20 jardins (1,5 ha en tout) sur 3,7 ha, pour cultiver plus de 150 variétés de légumes commercialisées toute l'année par une centaine de paniers et par la vente directe sur le site.

Les 3 jours de formation ont été enrichis par la présence permanente de Kévin Morel, actuellement chercheur à l'INRA (retrouver sa thèse sur les microfermes sur THESE ) et par l'intervention de Julien Lucy, administrateur du GAB17.

Françoise Degache, 15 Octobre 2019


Transformer autrement: exemple des produits BIO

image IMG_20191008_160456_800x600.jpg (0.2MB)
Une formation organisée par la Bergerie Nationale, et animée par Jean-Armand Viel, chargé de mission de la bergerie, et par Karine Boutroux, animatrice Reso'them/alimentation, a eu lieu du 8 au 10 Octobre, au lycée agricole du Valentin, dans la Drôme: ci-dessous, quelques lignes sur la journée du 8 Octobre.
Après des échanges sur 2 questions: "l'AB, c'est quoi? et les produits bio, qu'est ce que c'est?", Rodolphe Vidal et Solenne Jourdren ont présenté les travaux de l'ITAB en particuliers autour du RMT TransfoBIO: réglementation, étude sur les attentes des consommateurs et évaluation des procédés .
9 établissements publics de formation professionnelle agricole participaient (Douai, Macon-Davayé, Hyères, La Roche sur Foron, Avignon, Poligny, Montpellier, Colmar et Valence) et ont précisé leurs attentes dans le cadre de leur atelier technologique mais aussi pour des cuisines pédagogiques impliquées dans la transformation des produits BIO des exploitations de lycées. Ils sont également tous dans la recherche de solutions contre le gaspillage alimentaire.
Le directeur de l'établissement, Maurice Chalayer, a d'ailleurs présenté le projet de son établissement, puis les stagiaires ont préparé la visite du 9 Octobre, l'entreprise locale: La fabric sans gluten.
Pour en savoir plus sur cette formation, voir TRANSFO EN BIO

Françoise Degache, 14 Octobre 2019

Le 3 Octobre 2019: "la terre est notre futur métier en Bretagne"

image IMG_20191003_152606_800x600.jpg (0.4MB)
Cette journée de visites et de conférences était organisée par le réseau GAB-FRAB en partenariat avec le réseau FORMABIO et le Service Régional de la formation et du développement de la DRAAF. Tous les AGROBIO de de la région proposaient aux classes des établissements de formation privés et publics, de participer à cette journée.



image IMG_20191003_152606_800x600.jpg (0.4MB)
En Ile-et-Vilaine, ce sont plus de 60 étudiants et stagiaires de BTS ACSE pour adultes et par voie initiale (CPSA de Combourg, Lycée agricole du Rheu et lycée privé St Exupéry), qui se sont retrouvés chez Erwann Ravary, ferme de la Ruée. Ce maraîcher , a repris la ferme en 2018, après un contrat de parrainage avec le cédant. Avec 2 salariés et un saisonnier (pour 2,7 ETP) Il produit sur 2ha, 5O légumes différents commercialisés sur un marché et par des paniers (55). De plus, chaque année, certaines surfaces sont semés en engrais verts, d'autres parcelles (3ha) sont en prairies, et de nombreuses haies bocagères et bosquets entourent la ferme.
Ces haies, comme les engrais verts, participent à l'amélioration de la structure et de la fertilité des sols: ce qui a pu être présenté dans un conférence par Alexander Kröner d'Agrobio35.

  • Françoise Degache, 7 Octobre 2019


"Retour" sur le salon Tech&BIO 2019
image IMG_20190919_164500.jpg (0.2MB)
Le lycée agricole du Valentin dans la Drôme a accueilli le salon, pour la 5ème fois: 20 000 visiteurs dont 2500 apprenants ont pu découvrir les stands de nombreux professionnels et assister à des conférences, des démonstrations , des ateliers...




image IMG_20190919_165425.jpg (40.6kB)
Une classe de BTS APV, le directeur d'exploitation, la cheffe de projet et les enseignants ont présenté la conception du verger diversifié avec haie brise-vent pour l'accueil d'auxiliaires.
Les productions de ce verger maraîcher seront transformés par les BTS STA.



image IMG_20190919_085744.jpg (0.2MB)
Des élèves du lycée ont également pu échanger avec le ministre...
Pour en savoir plus et retrouvez bientôt toutes les conférences: TECH&BIO

Voir aussi: VIDEO




Françoise Degache, 30 Septembre 2019



Le mois de septembre 2019 sera BIO!
image IMG_20190429_161121_800x599.jpg (0.3MB)
Alors que vous pouvez retrouver sur le site ADT-Educagri, un article sur l'exploitation 100% BIO de St Rémy de Provence: des oliviers bio au cœur de la pédagogie et du territoire , d'autres établissements se préparent pour des événements organisés avec des partenaires:
- Au lycée agricole de Valence, TECH&BIO du 18 au 19 septembre: la vitrine des innovations en BIO, en partenariat avec la chambre d'agriculture de la Drôme et l'APCA,
- Au lycée agricole d'Antibes , une foire BIO le 15 septembre: que faire pour ma planète? en partenariat avec AGRIBIO 06.
Sans oublierla campagne BIO et LOCAL, c'est l'idéal du 20 au 29 septembre...
Et des journées BIO pour l'enseignement agricole sont programmées pour Octobre en Bretagne, pour Décembre en Pays de Loire... A suivre....

  • Françoise Degache, 10 Septembre 2019




Des exploitations d'établissements de formation produisant en BIO sur le site adt-educagri

image IMG_20190502_122653_800x600.jpg (0.3MB)
Sur l'exploitation viticole d'Orange 100% BIO, Romain Padilla , directeur d'exploitation (DEA) et Elvire Finance travaillant sur le projet "agroécologie et international: une démarche innovante sur l'EPLEFPA d'Orange et sur son territoire" présentent l'ensemble de leurs travaux que vous pouvez retrouver sur: Sur l'exploitation horticole de Tarbes, avec Ambroise Sarret (DEA), des plants BIO sont produits pour répondre à la demande grandissante de maraîchers BIO: voir choisir l'horticulture bio
Et enfin, sur les exploitations de Moissac et Montauban, avec Rémy Oustrières et Thomas Vogel (DEAs), le maraîchage BIO et une partie de production de fruits relèvent le défi de l'agroécologie

  • Françoise Degache, 11 juillet 2019


Le salon Tech&Bio se prépare, au lycée agricole du Valentin à Valence (26)

image IMG_20190620_135406_800x600.jpg (0.4MB)
Le 20 juin 2019, le comité de pilotage s'est retrouvé au coté de Maurice Chalayer, directeur de l'EPLEFPA du Valentin à Valence pour découvrir l'avancement des préparatifs du salon de Septembre. La biodiversité sera le thème central de cette édition avec un parcours dédié, des conférences, des démonstrations.Une mention spéciale également pour l'organisation de "B to BIO" qui permettra de découvrir l'organisation des filières de l'amont à l'aval et de tous les acteurs dont la transformation et la commercialisation.
Programme à retrouver sur TECH&BIO
image IMG_20190620_140417_800x600.jpg (0.4MB)
Tout le monde espère que les nouveaux bâtiments d'élevage de l'exploitation 100% BIO (visibles au loin sur la photo) seront prêts pour les 18 et 19 septembre 2019.
Pour vous inscrire:
- en individuel: voir le site,
- avec des classes: retrouver le formulaire sur la conf-formabio de la messagerie EDUCAGRI pour les enseignants du public ou me contacter
image TB19_BandeauMail.jpg (0.1MB)

  • Françoise Degache, 4 juillet 2019


2ème prix ALIMENTERRE pour le « Stand de sensibilisation à l'agriculture biologique » du Lycée agricole de St Paul (La Réunion): BRAVO A TOUS!
image Capture.png (0.1MB)
"
Le Prix ALIMENTERRE récompense tout type de projet ayant pour but de sensibiliser les jeunes (14-25 ans)
  • aux enjeux agricoles et alimentaires et contribuant à leur engagement en faveur d'une agriculture et une alimentation durable et solidaire. Cette année, 29 initiatives, dont 23 issues de l'enseignement agricole, ont été étudiées par le jury composés de représentants de l'enseignement agricole, du réseau ALIMENTERRE ainsi que des professionnels de l'agriculture et de l'alimentation" (voir lettre DGER, du 27 mai 2019)
Pour poursuivre le développement de l'Agriculture Biologique, en l'inscrivant dans un projet de développement durable et solidaire, (voir: charte FNAB) vous pouvez participer aux prochaines éditions des concours et organiser le festival ALIMENTERRE d'octobre prochain dans vos établissements.
Voici la vidéo de l'animation.
L'article suite à la remise des prix. et une vidéo


/Françoise Degache, 29 mai 2019


Une nouvelle ressource pédagogique en ligne, à retrouver dans l'onglet RESSOURCES
image Conversion_lait.png (0.3MB)
Suite à son travail de thèse (2015-2018) à l'INRA de Toulouse sur la conversion à l'Agriculture Biologique, Maelys Bouttes a co-réalisé avec le réalisateur Arnaud Mansat une série de 8 vidéos intitulée : « Portraits d'éleveurs en conversion à l'AB ». Ces vidéos, de 7 minutes chacune environ, ont vocation à être des supports dans des formations, salons agricoles... "
En Aveyron, en Ille-et-Vilaine et en Côtes d'Armor, des éleveur-se-s de vaches laitières ont accepté de témoigner sur leur trajectoire de conversion commencée pour la plupart en 2016. Des conseillers de la Chambre d'Agriculture et du Contrôle Laitier de l'Aveyron, ainsi que d'AGROBIO 35 ont aussi témoigné Merci à eux et à l'ensemble des partenaires pour leur implication dans ce projet."
Toutes les vidéos sont présentées sur le site internet: PSDR

F. D. pour Maelys Bouttes, 23 mai 2019


La convention nationale FNAB-DGER se décline en région
Une des actions de la convention nationale entre la Fédération Nationale de l'Agriculture Biologique et la Direction Générale de l'Enseignement et de la Recherche du Ministère de l'agriculture, signée en 2017, est la déclinaison en région d'une convention entre la fédération régionale et les services de la DRAAF.
En 2018, la région Auvergne-Rhône Alpes a tout mis en oeuvre pour signer cette convention et des journées "enseigner l'AB" ont déjà été organisées dans ce cadre: voir des brèves ci-dessous. En 2019, c'est donc au tour des régions Nouvelle-Aquitaine , Ile de France, Bretagne, Haut de France et Provence-Alpes-Côte d'Azur de travailler sur cette convention.
image IMG_20190410_145831_640x479.jpg (0.1MB)
La région Haut de France a déjà signée une convention à mettre en action, lors de l'assemblée générale de la FNAB organisée en avril dans cette région.

image 538744156371926678.jpg (0.1MB)
La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a organisée un premier comité de suivi pour préparer la signature de la convention prévue cet automne.

Françoise Degache, 23 mai 2019





L'exploitation du lycée agricole de Barbezieux dans la presse locale
image IMG_20190402_160745_800x600.jpg (0.3MB)
Après l'étude de la conversion biologique de l'exploitation par des classes de l'établissement, un film et un article sont à retrouver sur le site adt.educagri. Pendant les journées FORMABIO d'avril 2019, leur démarche a été présentée par le directeur d'exploitation: David Leservoisier, puis nous avons pu visiter la ferme. La presse locale s'est aussi emparée du sujet avec cet article dans SUD-OUEST du 14 mai 2019: le cheptel du lycée agricole certifié biologique: exploit_bio_Barbezieux.pdf (0.2MB)
Françoise Degache, 21 mai 2019

Une étude sur la mise en place d'un Centre de Ressources sur l'Agriculture Biologique en Afrique.
image IMG20190329WA0000.jpg (0.4MB)
image Alexiagaellesophie_800x450.jpg (0.3MB)
  • ABioDoc était présent au Sénégal, fin mars, pour rencontrer des acteurs de la bio (Enda Pronat, Agrécol,Fenab, Universités de Dakar et de Kaolackâ?¦), avec deux collègues de VetAgro Sup, dans le cadre d'un projet financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. L' objectif de ce projet était de favoriser la mise en place d'un centre de ressources africain spécialisé en bio.
Outre des rencontres riches et variées, la mission a aussi montré que de réelles perspectives existent. En effet, un centre similaire sénégalais existe déjà, mais peu développé sur le volet numérique et consultation à distance, et un centre bio Afrique de l'Ouest est en projet.
  • ABioDoc pourra ainsi apporter son expertise à ces deux centres et des actions de partenariat sont déjà envisagées.

Sophie Valleix, ABIODOC



Deux exploitations 100% BIO et des vins bios mis à l'honneur sur le site adt-educagri
Suite aux visites d'animateurs RESO'THEM, 2 articles permettent de découvrir et de valoriser les actions d'exploitations d'établissements de formation en Occitanie et en Bretagne:
image IMG_20190313_120314_800x600.jpg (0.3MB)
- A Rivesaltes, avec Bruno Colange, retrouvez les productions de plantes aromatiques (PPAM) de fruits et de produits viticoles sur un site exceptionnel, pôle d'excellence régional en PPAM... et l'exploitation poursuit son développement avec de beaux projets pour le site de Theza.
voir: Rivesaltes diversifie ses productions avec des PPAM en appui à la formation

image IMG_E3970_600x800.jpg (0.3MB)
- A St Jean Brevelayavec Arnaud Billon, retrouvez les démarches pour une horticulture biologique: production de plants et production légumière. voir: pionnier en resistance pour des horticultures biologiques

Et pour 2 autres exploitations, vous pouvez aussi découvrir leur production de vins BIO:
- A Macon-Davayé avec Sylvain Paturaux: la transition agro-écologique au service de signes de qualité AOP-AB
- A Angoulême-L'Oisellerie avec Christophe Moine: Agro-écologie, la preuve par trois!

  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Avril 2019


De retour des journées FORMABIO d'Angoulême
  • image IMG_20190401_142636.jpg (0.2MB)
    image IMG_20190402_111112.jpg (65.2kB)
    Et voilà, 20ème édition des rencontres FORMABIO et première édition pour certains avec des avis très positifs de tous à la fin: des échanges très riches, des intervenants très intéressants, des visites très instructives...et un groupe très sympa!
Des représentants de 15 établissements de 5 régions ont pu rencontrer 1O structures partenaires dont la FRAB, la FNAB, Abiodoc, la DRAAF, la chambre régionale d'agriculture, InterBio Nouvelle Aquitaine, la communauté d'agglomération et des réseaux bio départementaux (MAB16, AgrobioPérigord).
  • Les visites sur les exploitations de l'Oisellerie et Barbezieux, sur l'espace-test mené en partenariat avec le CFPPA, chez JF Rault producteur de Cognac Bio et à la ferme de Chassagne en bio depuis 2 générations ont permis la découverte du dynamisme de la Bio sur ce territoire.
Dés que possible, je diffuserai les diaporamas de tous les intervenants et les actes de ces journées agrémentés de photos prises sur le vif: ci-dessus, la salle pendant les interventions de G. Lehay, chef du SRFD-DRAAF-NA et P. Taillecours, directeur de l'établissement, et, un groupe pendant la visite de l'espace-test avec Sébastien et Emmanuel.
Vous pouvez déjà retrouver un diaporama ICI et un article de la presse locale: article_Charente_libre.pdf (0.1MB) et quelques semaines après, voici les actes des rencontres: Actes_Formabio_2019.pdf (2.4MB) Pour terminer cette brève: merci à tous les intervenants, participants, organisateurs et merci à tout le personnel de l'EPLEFPA de la Charente, site de l'Oisellerie et de Barbezieux, pour son accueil et sa disponibilité.

Dés à présent, retenez la date des prochaines journées FORMABIO 2020: entre le 21 et le 27 septembre du coté de Rennes, en liaison avec le salon "La terre est notre métier" et avec le congrès Mondial de la BIO.
  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Avril 2019

Le stand BIO des élèves de ST PAUL, présenté au prix ALIMENTERRE
image Capture.png (0.1MB)
L'animation du stand BIO conduite par des terminales STAV a  été présentée au Prix ALIMENTERRE 2018 : un prix conçu en partenariat avec la DGER pour récompenser et valoriser les initiatives mobilisatrices favorisant l'engagement des jeunes pour une alimentation durable et solidaire en prolongement du Festival ALIMENTERRE 2018: Résultat du prix le 19 avril 2019!
  • Cette animation avait pour but de sensibiliser, les élèves à  un mode de production agricole durable car ils sont potentiellement les producteurs et acteurs du milieu agricole de demain. Il s'agissait de sensibiliser le grand public à  l'agriculture biologique, pour leur faire comprendre les enjeux de l'AB pour la santé et l'environnement et les encourager à  valoriser ce type d'aliments dans leurs habitudes de consommation.
Retrouvez les interventions de nos jeunes dans l'actualité du site de l'EPLEFPA St Paul: ICI
  • Ils seront de nouveaux présents lors des journées portes ouvertes le 6 avril 2019 au niveau de l'exploitation.
Merci à  Manon Poncet de nous avoir transmis cette information sur un beau dynamisme dans l'île de la REUNION!
  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Mars 2019

les journées FORMABIO:
  • image IMG_20190130_161545_800x600.jpg (0.3MB)
Alors que la BIO continue sa progression, nous avons l'honneur de vous inviter aux journées du réseau FORMABIO:
"Former, produire et innover en AB, pour répondre aux attentes d'un territoire"  
EPLEFPA de la  Charente, site de à l'Oisellerie à  coté d'Angoulême,
du 1 au 3 avril 2019

Vous retrouverez le programme prévisionnel et les informations sur la logistique ( en cours) sur FORMABIO.blogspot
OUVERT A TOUS!
Merci de bien vouloir vous inscrire avant le 22 mars 2019
Restant à votre disposition pour tout complément d'informations.
  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Mars 2019

Une journée riche d'échanges et de connaissances: HORTICULTURES DE DEMAIN, savoirs d'antan, solutions d'avenir
image IMG_20190307_114045.jpg (0.5MB)
Des professionnels, des personnels et apprenants des établissements de formation de la région se sont retrouvés à  Romans le 7 mars 2019.
Des conférences sur l'horticulture hight tech-low tech, sur les serres bioclimatiques, sur l'agroforesterie et sur bien d'autres sujets ont été présentées.
A retrouver sur: Article_Le_Dauphine_8mars19.pdf (0.6MB) Les directeurs d'exploitation des Etablissements de formation (DEA) voisins, comme des formateurs/enseignants et des directeurs ont répondu présents.
Pierre Danelon, DEA de Romans, organisateur de la journée et produisant des plants aromatiques et légumes en AB sur 9 ha, a étéravi de recevoir son voisin: Guillaume Fichepoil de l' EPL de Valence gérant une exploitation entiérement en AB sur 65 ha (notre photo)
. La DEA du site de La Tour du Pin, Aline Gironcourt était également présente, ce qui nous a permis un premier contact avant une visite sur son site produisant des plants maraîchers en BIO sur 0,6 ha
  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Mars 2019

FORMABIO au salon de l'agriculture
image IMG_20190301_102753.jpg (0.2MB)
Comme chaque année, nous avons été présents sur le stand de l'agence BIO, avec ABIODOC et d'autres partenaires. Le réseau FORMABIO a pu ainsi être représenté par la Bergerie Nationale qui, mardi 26 février, a fait déguster des yaourts (voir BNinfos_16.pdf (4.1MB) et par le CFPPA de Brie-Comte Robert (présent sur 3 journées avec Jean -Claude Maliboungou et Romain Deswarte). Hervé Longy, animateur "élevage-signe de qualité" au sein du RESOTHEM a également participé àce stand. En 2020, nous espérons de nouvelles animations pour faire connaitre les produits BIO des exploitations des établissements de formation...
  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Mars 2019

Nouvelle session du MOOC BIO
image mooc_bio.png (41.3kB)
DP_MOOC_BIO_20190116.pdf (1.1MB) VetAgro Sup lance en ce début d'année la deuxième session du MOOC BIO. Porté par VetAgro Sup et co-construite avec de nombreux partenaires, cette formation en ligne sur l'agriculture biologique s'adresse à  un large public : novice ou averti, que vous soyez étudiant, élu local, salarié, citoyen, consommateur, agriculteurs. Graçe aux cours en ligne et aux échanges entre participants et auteurs, venez comprendre et questionner l'agriculture biologique.
La prochaine session du MOOC BIO est prévu à partir du 11 mars 2019.
 Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 17 mai à l'adresse : ICI

  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Février 2019

Des articles sur les productions BIO dans les exploitations d'établissements de formation

image IMG_20190116_094303_800x600.jpg (0.4MB)
Sur le site ADT-educagri, , vous retrouverez des articles sur ces productions:
- les pommes du Domaine Louis Giraud à   Carpentras,
- les produits laitiers de la ferme de la Bergerie Nationale,
ET BIENTOT:
- les vins du domaine de Poncétys (Macon-Davayé) sous appellations (AOP) St Véran, Pouilly-Fuissé et Macon-Davayé.
- les vins rouges IGP de Charente, du domaine de l'Oisellerie...

  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Février 2019

Un établissement en plein essor sur la BIO
image THURE.png (26.2kB)
Le LPA de Thuré va faire reconnaître l' orientation BIO, de 3 formations: CAPA métiers de l'agriculture, Bac Pro CGEA et Productions horticoles. De plus, l'exploitation est en pleine évolution avec le passage de 15 hectares de grandes cultures en Bio et 7 ha en BIO dont :Maraîchage biologique diversifié de pleine terre sur environ 2 ha, Couverts végétaux et jachère mellifère sur environ 5 ha, Serres de production : 1000 m²
La presse en parle: Deux jeunes futurs maraîchers bio sur l'espace test
  • Françoise Degache, animatrice FORMABIO, Février 2019